TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Centenaire Jean Vilar

 


Commémoration nationale le 25 mars 2012

Il y a cent ans, à Sète, naissait Jean Vilar, un 25 mars. Parfois excessif, le goût de notre pays pour la commémoration a ceci de productif qu’il permet de reconsidérer certains « grands récits » à la lumière des interrogations contemporaines. Avec Jean Vilar et son entreprise populaire, le jeu est particulièrement actuel car il a su réaliser une large partie de son utopie et, depuis, artistes et politiques s’épuisent à relever le défi, même si d’indéniables réussites ont vu le jour – notamment les progrès de la décentralisation qui fut d’abord dramatique.

Nous célébrons la mémoire de l’étudiant famélique qui allait devenir :

  • l’élève de Charles Dullin, l’ami de Jeanne Laurent, le compagnon de route de René Char ou d’André Malraux, toutes différences d’opinions et de pensées non pas confondues mais éclairées les unes les autres
  • l’ardent défenseur d’un théâtre de recherche qui allait se retrouver devant les plus vastes assemblées à Avignon et à Chaillot,
  • l’honnête homme, en un mot, dont la figure domine incontestablement l’édifice construit depuis la Libération et dont vous êtes, nous sommes les héritiers de quelque manière que nous analysions les détails de l’Histoire

 

Quelques citations de Jean Vilar :
Un poète et tout sera sauvé.
Le Théâtre National Populaire est un service public tout comme l’eau, le gaz et l’électricité.
Le public d’abord, le reste suit toujours.
Théâtre populaire signifie apprendre ; et apprendre libérer l’homme.
Artistique ou culturelle, une entreprise qui ne s’aventure pas est une entreprise inutile.
La culture est une arme qui vaut ce que valent les mains qui la tiennent.

Site web de la Maison Jean Vilar
Site web du centenaire de Jean Vilar