TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Rouen, la Trentième Nuit de Mai ’31 / Annulé

En raison de difficultés internes liées au Centre Dramatique National de Besançon, cette création est annulée. Nous sommes, avec le metteur en scène, désolés de cette annulation, indépendante de la volonté du TNP. Nous présentons nos sincères excuses aux spectateurs qui ont déjà acheté leurs billets. Merci de prendre contact avec la billetterie : billetterie@tnp-villeurbanne.com / 04 78 03 30 00

À propos

En raison de difficultés internes liées au Centre Dramatique National de Besançon, cette création est annulée. Nous sommes, avec le metteur en scène, désolés de cette annulation, indépendante de la volonté du TNP.

Nous présentons nos sincères excuses aux spectateurs qui ont déjà acheté leurs billets. Vous avez la possibilité :

  • d’échanger votre billet avec un « Pass Badiou » qui vous permet d’assister à l’ensemble des Cinq jours en compagnie de Alain Badiou du 19 au 23 mars (dans ce cas nous vous rembourserons la différence)
  • de reporter votre place sur un autre spectacle de la saison 12/13 (dans la limite des places disponibles)
  • ou de vous faire rembourser.

Merci de prendre contact avec la billetterie :
billetterie@tnp-villeurbanne.com
/ 04 78 03 30 00

Du mardi 19 au samedi 23 mars 2013, à 20h

Dernière nuit de Jeanne dans la prison. Seule. Elle veille sa mort. Seule. Mais le caveau est l’univers et dans la tête de Jeanne parlent tous les temps : tout le réel, tout l’irréel et tout l’hypothétique de l’époque, mais aussi tous les âges contemporains et futurs. D’une époque l’autre, d’une langue l’autre. Entrent, là, les personnages de toute l’histoire de Jeanne, les êtres chers, les traîtres, les amis faibles et les forts, les petits témoins, les acteurs de ces événements, mais aussi les lecteurs dans la descendance mémoriale de Jeanne, de 1431 jusqu’à présent, en passant par le général Bonaparte, le psychanalyste, le commentateur sportif, le directeur de la recherche du ministère de l’Éducation nationale, l’amant absolu, et toute l’Europe qui suit le destin de cette femme pour l’éternité. Tout est possible. C’est aujourd’hui que ça se dit. Hélène Cixous

Hélène Cixous nous convie à une formulation inédite du personnage de Jeanne d’Arc. Jeanne, son corps, sujet de la narration ou voix principale, toute environnée d’autres voix, réelles ou fictives, est pour ainsi dire comme « ventriloquée ». La question de l’identité sur la scène du théâtre est posée. Théâtre miroir qui fait advenir la communauté du NOUS qui lisons Jeanne. Théâtre qui sonde l’âme. Poétique du théâtre qui revisite l’Histoire . Christophe Maltot

 

Distribution

Avec la troupe du CDN de Besançon et de Franche-Comté (distribution en cours).
Assistant à la mise en scène Guillaume Fulconis.
Production CDN — Besançon.
Coproduction Théâtre National Populaire.

Biographies

Hélène Cixous est née à Oran en 1937. Philosophe, poétesse, auteure dramatique, elle a publié plus de soixante ouvrages traduits et commentés dans le monde entier. Agrégée et docteure d’anglais, elle publie sa thèse en 1968 sous le titre « L’Exil de James Joyce ou l’art du remplacement ». Ce premier succès littéraire est suivi par celui du roman
« Dedans », prix Médicis 1969. Hélène Cixous, grande amie de Jacques Derrida, participe à la création de l’Université Expérimentale de Vincennes et fonde en 1974 le Centre d’études féminines.
Influencée par la psychanalyse et le structuralisme, elle publie de nombreux essais sur la différence sexuelle, soutenant le concept d’écriture féminine.
Auteure de théâtre également, Hélène Cixous collabore depuis plusieurs années aux créations d’Ariane Mnouchkine pour le Théâtre du Soleil.
Son oeuvre dramatique a été primée plusieurs fois par le Syndicat de la critique, notamment en 2010 pour « Les Naufragés du fol espoir ».

Christophe Maltot Metteur en scène, comédien et pédagogue. Formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, il est très vite remarqué par Daniel Mesguich qui le sollicite pour jouer Hamlet. Depuis, il a joué sous la direction de Giorgio Barberio Corsetti, Stéphane Braunschweig et Olivier Py, qui lui confie en 2005 le rôle principal de son cycle « Les Vainqueurs ». En 1999, il fonde la compagnie Articule et se forme à l’Institut Nomade de la Mise en Scène où il travaille avec Claude Régy et Matthias Langhoff. Ses spectacles sur le Nô, présentés dans le cadre de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture, obtiennent la mention spéciale du jury de l’Institut International de Théâtre de l’Unesco.
En 2005, il est nommé à la tête du Théâtre Gérard Philipe à Orléans, et monte une structure de professionnalisation en région. Christophe Maltot est le directeur du Centre dramatique national de Besançon depuis 2012.
Récemment, il a joué avec Christian Schiaretti dans « Créanciers » de August Strindberg.

Vidéo

Téléchargement

Le tract (pdf /220ko)