TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Ukchuk-ga, Le dit de Femme Courage

L’éblouissante chanteuse de pansori, (art vocal coréen) revient pour la troisième fois au TNP. Entourée de ces trois musiciens virtuoses et munie de son seul éventail, comme le veut la tradition, entraîne les spectateurs dans l’épopée de Mère Courage, interprétant tous les rôles, passant du rire aux larmes, de la colère à l’amour.

À propos

Du vendredi 16 au mercredi 21 mai 2014
D’après Mère Courage et ses enfants de Bertolt Brecht
Reprise

Spectacle en coréen, surtitré en français 

L’enthousiasme des spectateurs de la saison dernière nous engage à reprogrammer ce spectacle.

Lee Jaram était déjà, à 20 ans, une des étoiles montantes de l’art du pansori classique. A 30 ans, en 2007, elle est devenue une star populaire pour avoir osé bousculer les codes en créant un pansori moderne, Sacheon-Ga, Le dit de Sichuan, d’après la pièce de Brecht La Bonne Âme du Se-Tchuan, auteur longtemps interdit en Corée du Sud. Aujourd’hui, Lee Jaram continue de creuser cette veine avec Le dit de Femme Courage, d’après Mère Courage et ses enfants du même Brecht. Elle plonge dans le lointain mythique de la Guerre des Trois Royaumes, où une femme, condamnée à la survie, perdra successivement ses trois enfants jusqu’à se retrouver seule à déplorer son destin, dans un air final poignant, parmi les ruines d’un monde effondré. Seule face au public, munie d’un éventail, comme le veut la tradition, elle dit et chante le destin de cette femme, jouant tous les rôles, passant du rire aux larmes, de la colère à l’amour.

Lee Jaram entraîne littéralement les spectateurs dans une épopée qui est autant une traversée de la guerre qu’une traversée de la vie. Ce pansori transposé dans une langue actuelle est soutenu par trois musiciens virtuoses qui en sont l’écrin rythmique.

 © Dohee et LG Art Center

Biographie

Lee Jaram, née en 1980, est l’une des chanteuses les plus célèbres de Corée du Sud. Tissant des liens entre la musique ancienne et actuelle, elle est connue pour ses talents de sorikkun, interprète principale du pansori, et comme chanteuse et compositrice du groupe pop Taru. Diplômée de l’Université de Séoul en musique coréenne traditionnelle, elle joue également du gayageum, cithare à douze cordes. En 2011, elle a présenté au TNP Le dit de Sichuan (Sacheon-ga), spectacle mis en scène par In Woo Nam dans lequel elle tient tous les rôles : chanteuse, comédienne, bonimenteuse et récitante. Créé d’après La Bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht, ce pansori réactualisé a également été présenté au Théâtre de la Ville et au Festival d’Avignon.

Distribution

Lee Jaram chanteuse
Jang Hyuck-joe, Lee Hyang-ha, Kim Hong-sik musiciens
Mise en scène Nam In-woo
Traduction et surtitrages Han Yumi et Hervé Péjaudier

Assistante à la mise en scène Lee Jin-ah
Directeur Technique Eo Kyoung-jun
Stage Manager Kim Ji-myung
Scénographie Won Yeo-jeong
Assistante à la scénographie Jo Eun-jin
Costumes Kang Jung-hwa
Lumières Jo, Hye-jin
Musique, son Jang Tae-soon
Dramaturgie Han Hye-jeong
Tour Manager Jeong Woo-cho
Productrice Shin Youjung

Co-production avec LG Arts Center, Uijeongbu Arts Center

Vidéo

Documents

  Le programme de salle (pdf / 612ko)

  Le dossier de presse (pdf / 240ko)

Autour du spectacle