TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Un grand singe à l’Académie

Un homme, à la demande des membres de l’Académie, est invité à faire une conférence sur sa vie antérieure de singe. Avec drôlerie, impertinence et autodérision, il va raconter comment il fut mis en cage, éduqué… Mais peut-on tout oublier de ses origines ?

À propos

Du mardi 25 au samedi 29 mars 2014
D’après la nouvelle de Franz Kafka Rapport pour une Académie adaptation

Le travail d’écrivain de Kafka est indissociable d’un « devenir animal ». A travers l’écriture, il repousse les bornes de l’être humain au point de faire apparaître l’animal qui sommeille en nous : singe, cloporte, souris, chien… Rapport pour une Académie, titre de la nouvelle d’où est tiré le spectacle, est un des éléments de ce bestiaire. Un homme, à la demande des membres de l’Académie, est invité à faire une conférence sur sa vie antérieure de singe.

Avec drôlerie, impertinence, autodérision, frayeur, le dénommé Pierre le Rouge va raconter comment il fut mis en cage, éduqué par les hommes à coups de dressage, ses premières acquisitions comme, par exemple, boire cul-sec et fumer et comment, petit à petit, il a rejoint l’être civilisé tandis que son passé de singe disparaît au point de le croire perdu. Mais peut-on réellement tout oublier de ses origines ? Tout n’est-il pas en lui ? Dans ses excès, ses mélancolies, ses questionnements. Au fur et à mesure que Pierre le Rouge décrit son accession à une humanité, c’est nous qui plongeons dans un bain simiesque. On sera comme son premier maître, désorienté par la nature simienne qui s’échappe à grand train de l’élève… Homme ou singe savant ? Qui est le confident et le double de qui ?

Rumeurs de jungle, apparitions fantomatiques, manifestations troublantes d’une nature et d’une mémoire qui ne demandent qu’à ressurgir. Le comédien, acrobate zoomorphe, livre là une performance étonnante, subtile et mystérieuse, en équilibre sur les frontières fascinantes entre l’homme et l’animal.

© Eric Sargis / DR

Biographies

Franz Kafka est un écrivain tchèque d’expression allemande. Né en 1883 à Prague sous domination austro-hongroise, il est issu de la bourgeoisie commerçante juive. Docteur en droit, il se fait employer dans une compagnie d’assurances tout en se consacrant à l’écriture. Son œuvre littéraire, nourrie par une quête métaphysique, suit d’abord les tendances de l’École de Prague, mais Kafka s’en écarte par l’utilisation d’une langue sobre et minutieuse qui remet en question les normes esthétisantes. Son œuvre comprend des nouvelles et des récits, comme La Métamorphose (1915), Le Verdict (1916), La Colonie pénitentiaire (1919), ainsi que trois romans inachevés publiés à titre posthume, comme Le Procès (1925) ou Le Château (1926). Kafka est mort de tuberculose en 1924.

Jade Duviquet, metteure en scène et comédienne, (avec Jérôme Savary, Jean-Paul Wenzel, Jean-Yves Ruf…) fonde la compagnie du Singe Debout en 2002 avec Cyril Casmèze, comédien, danseur, acrobate, issu des cirques Archaos et Plume. Ils conjuguent leurs expériences de cirque et de théâtre pour explorer le rapport entre l’homme et l’animal, le corps et le langage . C’est ainsi que naît leur première création Animalité. Ils explorent aussi l’autofiction et les territoires de l’intime, où l’animalité n’apparaît, cette fois, qu’en fulgurances : CQPVD ou Ce que parler veut dire, à partir du texte Autoportrait de l’auteur et plasticien Édouard Levé, Unplusun, et Il est plus facile d’avoir du ventre que du cœur. La compagnie réalise également des performances, comme celle créée à Brooklyn Zoomorphic wild man lors d’un festival new-yorkais.

Distribution

Avec Cyril Casmèze
Son et univers sonore en direct Jean-Marc Istria
Assistant à la mise en scène Jean-Noël Dahan
Scénographie, lumière Jean-Marc Skatchko
Vidéo Stéphane Lavoix
Costumes Fabienne Desflèches
Maquillages Françoise Chaumayrac

Production : Compagnie du Singe Debout avec le soutien de la DMDTS, Ministère de la Culture et de la Communication
Coproduction : Centre Dramatique Régional de Tours, Théâtre Nouvel Olympia Centre Dramatique National Théâtre Nanterre-Amandiers
Avec le soutien de l’Espace Planoise-Scène Nationale de Besançon

En savoir plus sur la Compagnie du Singe Debout

Vidéo

Document

  Le programme de salle (pdf / 956ko)