TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Podcast « Histoire de Jeanne d’Arc » 2/4

 


Emmanuel Laurentin, dans la Fabrique de l’Histoire sur France Culture, explore les rapports tendus entre Histoire et Mémoire, en insistant sur les usages politiques et sociaux du passé. Émission n°2

De Jeanette de Domremy à Jeanne d’Arc
Un documentaire de Perrine Kervran et Veronique Samouiloff

Ecoutez le mp3
Avec Olivier Bouzy, Magali Delavenne, Jean Luc Demandre, Catherine Guyon, Alain Olivier et la cérémonie de la remise de l’épée organisée à Orléans par Marie Christine Borda Chantegrelet.

 Jeanne , fille de Isablet Rommée et de jacques d’Arc est vraisemblablement née en 1412 à Domremy au bord de la Meuse. Elle grandit avec ses frères et sœurs dans la ferme familiale entre les travaux d’intérieur et les travaux agricoles. On sait qu’elle est douée pour filer la laine  et que quelquefois elle mène le troupeau communal ou mène la charrue.
Cette jeune fille pieuse, prie et se confesse régulièrement, elle surveille même le bedeau afin qu’il sonne les messes à l’heure et va volontiers à ND de Bermont à 3 km de là en pèlerinage avec d’autres de Domremy ou de Greux.
Elle prie tant et si souvent qu’elle se met à l’écart au point que ses camarades se moquent parfois d’elle. C’est peut être vers 13 ans qu’elle entend pour la première fois des  voix dans le jardin de ses parents qui jouxte l’église.
Ces voix se font l’écho d’une prophétie qui dit que le royaume de France sera sauvé par une vierge de Lorraine et l’enjoignent de rejoindre le dauphin Charles VII à Chinon.
Pour cela elle va devoir se rendre à Vaucouleurs pour rencontrer le capitaine Robert de Baudricourt et le convaincre de lui donner une lettre d’introduction et une escorte.

Elle convainc ses parents de la laisser partir à Vaucouleurs sous un faux prétexte, et peu à peu commence à évoquer ses voix et sa missions aux habitants de Vaucouleurs qui  bientôt prennent fait et cause pour elle. Méfiant au départ, Robert de Baudricourt se laisse aussi convaincre et la laisse partir à cheval, avec une épée, des éperons et une escorte jusqu’à Chinon ; elle a alors à peu près 16 ou 17 ans.
A partir de là elle va devenir la prophétesse de Charles VII et la libératrice d’Orléans.

De Domremy, à Greux en passant par Vaucouleurs, comment retracer les débuts du parcours de Jeanne  et comprendre ce qui a rendu possible l’itinéraire de celle qui se surnommait la pucelle.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.