TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Zoom sur la Biennale Musiques en scène

 


Grame fête cette année les 20 ans de la Biennale Musiques en Scène. Pour l’édition 2012, le compositeur invité est Michael Jarrell, une des plus grandes figures de la musique contemporaine.

Du 1er au 24 mars 2012, la Biennale Musiques en Scène va à la rencontre des créateurs décomplexés. En faisant la démonstration que la musique, dans ce qu’elle a de plus moderne, n’est pas réservée à un petit cercle d’initiés, les principales institutions rhônealpines, en association avec la Biennale Musiques en Scène, portent ensemble l’excellence et l’émotion au plus près du public.

La Biennale Musiques en scène, c’est :
67 compositeurs — 19 pays représentés — 102 oeuvres musicales
24 créations —13 premières françaises — 30 concerts
4 spectacles (5 représentations) — 2 opéras (7 représentations)
4 rencontres — 4 installations

 

La biennale et le théâtre musical

Tourbillons : Olivier Cadiot et Georges Aperghis, au Théâtre les Ateliers
Vendredi 2 mars, à 18h30. En s’associant à Olivier Cadiot, Georges Aperghis réalise une fusion entre la musique et le théâtre, qu’il estime essentielle pour la création artistique contemporaine.

Endless eleven : Kant à l’honneur, à l’ENSATT
Vendredi 2 mars, à 20h et samedi 3 mars à 18h. Action musicale, scénique et vidéographique de Bertrand Dubedout. Endless Eleven (création) pour un percussionniste et environnement électronique interactif sur des textes d’Emmanuel Kant

Fanny Ardant incarne Cassandre, à l’Auditorium de Lyon
Samedi 3 mars à 20h30. La musique s’inspire du récit de Christa Wolf, qui n’a cesse, depuis sa création au Châtelet en 1994, de susciter des interprétations nouvelles et de nouvelles lectures du mythe.

Nuits et rêves : Samuel Beckett et Richard Barrett, au Théâtre les Ateliers
Saledi 10 Mars à 18h30. Déni de soi, flux de conscience, confrontation, communication, dialogue, opposition, fragmentation, continuité, autant de concepts chers aux trois créateurs qui font partie de cet ample projet initié par le violoncelliste Arne Deforce.

Espèces d’espaces : un opéra d’après Perec, au Théâtre de la Renaissance Oullins
Mercredi 14 et jeudi 15 mars, à 20h. Espèces d’espaces (CM) pour comédien, voix, ensemble et électronique, de Philippe Hurel.
A la manière de ce que décrit Perec et dont se saisit le geste musical de Philippe Hurel, il sera question dans cet opéra de décrire l’espace, de le nommer, de le parcourir de telle sorte que les signes tracés, disposés, agencés, désarticulés, deviennent les territoires, les frontières sur lesquelles il sera possible de jouer à la manière d’un modulo géant.