Festival Sens Interdits

Jeudi 21 octobre
et vendredi 22 octobre 2021

Petit théâtre • salle Jean-Bouise
Durée : 2h40 environ

conception, écriture et mise en scène Adeline Rosenstein

Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
octobre 2021
18
19
20
21
22
23
24
Billetterie

Les tarifs

  • 25€ plein tarif 
  • 21€ tarifs réduits (plus de 65 ans, retraités,
    demandeurs d’emplois…)
  • 13€ moins de 28 ans
  • 9€ bénéficiaires de minima sociaux
 

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

Création 
Belgique

Laboratoire Poison ouvre un vaste chantier sur la représentation et la répression de différents mouvements de résistance, à partir de témoignages ou de recherches historiques.

Convaincue qu’une part de notre histoire repose sur des débris de récits forcément lacunaires puisque clandestins, Adeline Rosenstein interroge les rapports entre mémoire et résistance et nos besoins de récits glorieux. Le théâtre est-il capable de révéler certains décalages, sans pour autant abîmer le sens de ces luttes ? L’humour peut-il rendre sa lucidité au théâtre documentaire ?

Metteuse en scène, comédienne et autrice, Adeline Rosenstein est basée en Belgique. Sa démarche la mène à se confronter à l’Histoire, comme avec Décris-Ravage, essai théâtral brillant sur les rapports entre l’Europe et la Palestine.

 

Biographies

Adeline Rosenstein

De nationalité allemande, elle suit une formation de clown auprès de Pierre Dubey à Genève, où elle étudie l’histoire des religions et la sociologie. Elle obtient un diplôme de comédienne à Jérusalem puis un diplôme de mise en scène à Berlin. Installée à Schaerbeek, active dans les associations de son quartier, elle crée à Océan Nord et à la Balsamine les 6 épisodes de décris-ravage, projet documentaire sur la question des rapports entre l’Europe et la Palestine. Après Les Flasques, performance sur les nouvelles pédagogies numériques et le revenu de base universel, elle écrit pour Thibaut Wenger Détester tout le monde, une comédie pour jeune public d’après l’Orestie, et pour Léa Drouet Les Hostilités. Sa démarche que l’on peut qualifier d’écriture documentaire théâtrale la mène à se confronter à des questions de société et d’histoire. Elle inscrit son travail dans une démarche engagée et réflexive, intervient avec le milieu universitaire, comme à La Cambre, La Fabrique (Framery) et l’ESACT, sur le type de savoirs mobilisés, construits et véhiculés par le théâtre documentaire.

Distribution

avec Aminata Abdoulaye Hama, Marie Alié, Habib Ben Tanfous, Marie Devroux, Michael Disanka, Salim Djaferi, Thomas Durcudoy, Rémi Faure, Titouan Quittot, Anna Raisson, Adeline Rosenstein, Christiana Tabaro

lumière Arié Van Egmond
son Andrea Neumann et Brice Agnès
espace et costumes Yvonne Harder
assistanat à la mise en scène Marie Devroux
regard extérieur Léa Drouet
documentation Saphia Arezki
regards historiques Jean-Michel Chaumont (Poison 1) et Denis Leroux (Poison 2)

production Les Halles de Schaerbeek, Théâtre Dijon Bourgogne – CDN
production déléguée Les Halles de Schaerbeek

coproduction Maison Ravage, Festival de Marseille, Théâtre Océan Nord, Bruxelles, Festival Sens Interdits, Théâtre des 13 vents – CDN, Montpellier, Les Laboratoires d’Aubervilliers, La Balsamine, Bruxelles, Little Big Horn ASBL
coréalisation Festival Sens Interdits et Théâtre National Populaire

Laboratoire Poison 2 a bénéficié d’une résidence longue au Théâtre Océan Nord, Bruxelles

En coproduction avec La Coop ASBL et Shelter Prod

avec le soutien de Taxshelter. be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge
avec le soutien du Centre 149 Wallonie-Bruxelles / Paris et de Wallonie-Bruxelles International
avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles

diffusion Habemus Papam – Cora-Line Lefèvre et Julien Sigard

Vidéos

Rendez-vous

•Rencontre après spectacle
À l’issue de la représentation, nous vous invitons à un bord de scène avec Olivier Neveux, professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l’ENS de Lyon et Adeline Rosenstein.
jeudi 21 octobre
Plus d’infos