TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Le berceau de la langue

Ouvert par une chanson de geste (l’épique histoire de Roland), conclu par un sermon joyeux (le monologue dramatique du Franc-Archer) et avec, en son cœur, les monumentaux romans en vers du XIIe siècle, Le berceau de la langue se régale du déploiement et de la diversité des formes narratives médiévales. Les œuvres sont adaptées en mêlant au français moderne les textes originaux, en ancien et moyen français, car c’est un voyage qui est proposé ici, pour les jeunes et les moins jeunes, à la découverte d’une littérature composée pour être entendue. Ouvrez donc grand les oreilles et partez à la découverte de gestes inoubliables, d’amours mythiques et de coquins mémorables au travers de 4 spectacles…

À propos

Du mardi 13 octobre au vendredi 23 octobre 2015
Du mardi 24 novembre au samedi 5 décembre 2015
Du jeudi 7 au samedi 9 avril 2016
Du mardi 26 au vendredi 29 avril 2016

Ouvert par une chanson de geste (l’épique histoire de Roland), conclu par un sermon joyeux (le monologue dramatique du Franc-Archer) et avec, en son cœur, les monumentaux romans en vers du XIIe siècle, Le berceau de la langue se régale du déploiement et de la diversité des formes narratives médiévales. Les œuvres sont adaptées en mêlant au français moderne les textes originaux, en ancien et moyen français, car c’est un voyage qui est proposé ici, pour les jeunes et les moins jeunes, à la découverte d’une littérature composée pour être entendue. Ouvrez donc grand les oreilles et partez à la découverte de gestes inoubliables, d’amours mythiques et de coquins mémorables…

La Chanson de Roland
d’après un anonyme du XIIe siècle

C’est l’un des plus anciens textes littéraires de langue française qui nous soient parvenus. L’histoire en est connue : Charlemagne, dont les armées ont envahi l’Espagne, retourne en France lorsque son arrière-garde, commandée par Roland, est attaquée. Alerté trop tard par le cor de son neveu, l’empereur le retrouve mort au milieu d’une armée décimée. En savoir plus

Le Roman de Renart
d’après des anonymes du XIIe et XIIIe siècles

Voleur, menteur, glouton, débauché, beau parleur et contestataire, Renart ne manque pas une occasion de ridiculiser Ysengrin, le loup, son grand ennemi ; de tromper Noble, le lion, son roi. Ni les procès, ni les duels, ni les condamnations à mort ne peuvent venir à bout d’un héros si retors. En savoir plus

Tristan et Yseult
d’après Béroul et d’autres conteurs du XIIe siècle

Tristan, menant Yseult à son oncle Marc, qui doit l’épouser, boit avec elle le philtre d’amour qui était destiné aux mariés. Liés par un amour et un désir absolus, Tristan et Yseult sont dès lors condamnés au mensonge et à l’adultère ; l’inoubliable histoire d’amour est aussi l’un des creusets de la culture européenne. En savoir plus

Le Franc-Archer de Bagnolet
d’après un anonyme du XVe siècle

Matamore avant l’heure, le Franc-Archer de Bagnolet raconte à qui veut bien l’entendre ses fantastiques prouesses militaires, quand, tombant nez à nez avec un épouvantail (qu’il prend pour un soldat), il est saisi de panique. Ce sermon joyeux du XVe siècle brode avec jubilation sur le thème du soldat fanfaron. En savoir plus

 

Vidéo

En lien avec les spectacles

  • Partage littéraire « Amour, magie et tragédie » au Musée des Beaux-Arts.
    Dimanche 25 octobre à 10h30 et 14h15. Visite-lecture en famille. En savoir plus.
  • Spectacles recommandés au public malvoyant ou non-voyant (sans audiodescription), du fait de sa simplicité scénographique ou du nombre restreint d’artistes sur le plateau.

Documents

pdf  Le programme de salle (pdf / 296ko)

pdf Le dossier d’accompagnement (pdf / 428ko)

Au même moment...