TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

La République de Platon

"Le Livre I de la République" est certainement le plus propice à être porté à la scène. Cela tient à la richesse des figures qui entourent Socrate. Alain Badiou en propose une traduction très libre, adaptée à notre aujourd’hui, tout en respectant l’argument et la composition de cette œuvre fondatrice.

Du mardi 21 au samedi 25 janvier 2014

Avant de se convertir à la philosophie, Platon commit quelques tragédies aux concours annuels des Dionysies. Il ne remporta pas la couronne de lauriers. Devenu disciple de Socrate, il brûla lui-même ses pièces. Le Livre I de La République est sans doute le plus propice à être porté à la scène. Cela tient sans doute à la richesse des figures qui entourent Socrate, autant qu’à la force des positions qu’il accorde à ses adversaires.

Aujourd’hui, Alain Badiou s’empare de La République et nous propose une traduction très libre, une réécriture du texte. L’argument, la composition en sont respectés, mais chaque mot du vocabulaire nous dit que le temps qui nous sépare de Platon ne peut être passé sous silence. La question de la justice sera traitée au présent et compte sera tenu des vingt-quatre siècles de notre histoire commune. Badiou affirme ici la défense d’un théâtre de la pensée, ludique et percutant. Que Platon ait choisi de transcrire les conversations de Socrate sous forme de dialogues est un geste qui ouvre à la philosophie, dès l’origine, un espace de liberté. La philosophie est vivante, elle s’improvise dans la rue, sur une place ou entre amis et nul besoin d’être savant pour se risquer au jeu de la dispute, à l’expérimentation de deux idées en conflit. C’est cette capacité à produire un « événement » qui fait du dialogue philosophique un acte éminemment théâtral.

L’accueil chaleureux rencontré, en mars 2013, par les Cinq jours en compagnie de Alain Badiou nous engage à poursuivre l’aventure. 

Ce spectacle est actuellement complet. 
Néanmoins, des places peuvent se libérer jusqu’au dernier moment ; vous avez donc la possibilité de vous inscrire sur la liste d’attente auprès de la billetterie à billetterie@tnp-villeurbanne.com

© Anne Gayan

 

Alain Badiou Né e n 1937 à R abat, i l e st l e fondateur e t p résident du Centre International d’Étude de la Philosophie Française Contemporaine et professeur à l’ENS de la rue d’Ulm. Influencé par la pensée de Louis Althusser, il a publié de nombreux ouvrages philosophiques parmi lesquels L’Être et l’Événement, son œuvre phare éditée en 1988. Une grande partie de ses essais critiques traite des rapports qu’entretiennent les questions esthétiques et artistiques, comme Rhapsodie pour le théâtre. Il est l’auteur de romans (Almagestes, Calme bloc ici-bas) et de pièces de théâtre. Il a travaillé au Théâtre national de Chaillot aux côtés de Antoine Vitez, puis avec Christian Schiaretti, lequel a monté ses farces philosophiques : Ahmed le subtil : Scapin 84, Ahmed philosophe, ou encore Les Citrouilles.

Grégoire Ingold Élève puis comédien de Antoine Vitez au Théâtre national de Chaillot. Fondateur du Théâtre du Quai de la Gare. En 1989, il est lauréat du prix Villa Médicis hors les murs et étudie les formes de théâtres populaires en Afrique de l’Ouest. L’année suivante, il crée le Festival Théâtres en Cités à Kinshasa. Puis il fonde l’Unité d’étude des écoles de mise en scène avant de monter la compagnie Balagan Système en 1997. Il a mis en scène de nombreuses pièces de Brecht, créées pour la plupart au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, avant de devenir metteur en scène associé à la Comédie de Reims en 2000. Dans le répertoire des dialogues philosophiques, Grégoire Ingold a notamment monté Qu’est-ce que c’est que la justice ? d’après La République de Platon, Gorgias de Platon, ainsi que Ahmed philosophe de Alain Badiou.

LA RÉPUBLIQUE DE PLATON
Conversation dans une villa du port.
Réduire le sophiste au silence.
Questions pressantes des jeunes gens et jeunes filles.

 

Texte Alain Badiou
Mise en scène et scénographie Grégoire Ingold

Avec Agnès Adam, Yves Beaugetn, Vincent Farasse, Bounsy Luang Phinith, Redjep Mitrovitsa
Scénographie Grégoire Ingold

Production déléguée Balagan Système
Coproduction Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre National Populaire, Théâtre d’Arras, Aria Corse
Avec le soutien de la région Rhône-Alpes, de la DRAC Rhône-Alpes et du département de l’Isère

Le texte La République de Platon est publié aux éditions Fayard.

En savoir plus sur la compagnie : Balagan Système


  Le programme de salle (pdf / 545ko)

  Le dossier de presse (pdf / 277ko)