TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Le Papa de Simon

L’histoire se passe dans la campagne française du XIXe siècle. Le très jeune Simon vit seul avec sa mère, la Blanchotte. Il n’a pas de père. Les autres enfants ne lui pardonnent pas cette « monstruosité ». Le maître d’école ne s’aperçoit de rien. Mais, un jour, un forgeron du village, grand et solide, pose sa main sur son épaule. Un sentiment de paternité s’éveille de part et d’autre.

À propos

Tout public à partir de 6 ans

L’histoire se passe dans la campagne française du XIXe siècle. Le très jeune Simon vit seul avec sa mère, la Blanchotte. Il n’a pas de père. Les autres enfants ne lui pardonnent pas cette « monstruosité », surtout Gaspard qui saisit la moindre occasion pour l’attaquer. Le maître d’école ne s’aperçoit de rien. Du coup, Simon passe beaucoup de temps dans la nature, seul, à observer les oiseaux ou les grenouilles. Mais un jour, un forgeron du village, grand et solide, pose sa main sur son épaule. Un sentiment de paternité s’éveille de part et d’autre. Sur le mode du théâtre récit, les tableaux ainsi que les saisons s’enchaînent, ponctués par le son d’un hautbois. Le travail d’adaptation et d’écriture scénique s’est attaché à rendre cette histoire et les thèmes abordés le plus accessibles possible à un jeune public, tout en gardant l’effet littéraire de la superbe écriture de Maupassant qui parvient à évoquer avec délicatesse : l’absence du père, le poids des règles sociales, la dureté à laquelle certains enfants sont confrontés aux autres à cause de leur particularité…

« Comment t’appelles-tu toi ? Simon Simon quoi ? Simon On s’appelle Simon quelque chose…, c’est pas un nom ça…, Simon Je m’appelle Simon Vous voyez bien qu’il n’a pas de papa Si j’en ai un Et où est-il ? (Silence) Gaston non plus il n’a pas de papa Si j’en ai un Et où est-il ? Il est au ciel, au cimetière, mon papa Ha oui, ça compte… »

© Michel Cavalca

Biographies

Guy de Maupassant naît en 1850. Son œuvre comporte six romans et plus de trois cents nouvelles et contes. Sa mère, passionnée de lettres, l’élève seule et lui transmet son goût pour la littérature. C’est elle aussi qui le confie à Gustave Flaubert, qui veillera avec le plus grand soin sur les années d’apprentissage du jeune écrivain et l’introduira dans la société littéraire auprès de Zola, Daudet, Huysmans, Tourgueniev… Sa nouvelle, Boule de suif, 1880, et son recueil, La Maison Tellier, 1881, sont considérés comme des chefs-d’œuvre. Après ce succès, il démissionne de son poste au ministère, devient vite un auteur à la mode et se consacre uniquement à son écriture : Une Vie, 1883, Bel-Ami, 1885, Mont Oriol, 1887, Notre cœur, 1890 … Il ne renonce pas pour autant à ses passions : la chasse, le canotage, les femmes et les voyages sur son voilier. Vers 1885, Maupassant commence à être victime de malaises nerveux et d’hallucinations dont témoigne la poignante nouvelle, Le Horla, 1887. Après une tentative de suicide, il est interné à la Maison Blanche où il meurt à quarante-trois ans.

Clément Morinière débute sa formation de comédien au Conservatoire d’art dramatique et de chant à Nantes et travaille avec Jacques Guilloux, Michel Liard, Claude Brumachon et le Théâtre des Cerises. Parallèlement, il se consacre à des études de sociologie. Il intègre ensuite la 65e promotion de l’ENSATT. En 2006, il entre dans la troupe du TNP. Sa collaboration avec Christian Schiaretti l’amène de Coriolan de William Shakespeare à Ruy Blas de Victor Hugo, de Molière à Michel Vinaver. Il est la voix de La Mort dans Le Laboureur de Bohême de Johannes von Saaz et Lancelot du Lac dans le Graal Théâtre de Florence Delay et Jacques Roubaud. En 2013 il fonde, avec Damien Gouy et Julien Gauthier, le Théâtre en Pierres dorées et les Rencontres de Theizé. Il conçoit et joue, seul sur scène, Mon cœur pareil à une flamme renversée d’après Apollinaire.

Distribution

Avec Amandine Blanquart, Clément Carabédian, Julien Gauthier, Damien Gouy, Clément Morinière, Patrick Roger
Musique Patrick Roger

Production Théâtre en Pierres dorées
logo-theatre-pierres-dores-site

 

 

Coproduction Théâtre National Populaire

Vidéo


Documents

Le programme de salle (pdf / 283ko)

Le dossier de presse (pdf / 163ko)