TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Adamantine dans l’éclat du secret

Adamantine vit seule dans une forêt coincée entre l’A6 et la D307. Elle parle aux corneilles, se roule dans l’herbe et se gave de hamburgers. Un jour, un représentant de commerce tombe nez à nez avec elle. Atterré par son état, il lui propose de devenir une véritable princesse. Elle refuse. Il lui lance alors un sortilège et l’emmène… En détournant l’univers des contes de fées, cette fable féministe érafle joyeusement le culte de la beauté.

À propos

création, tout public à partir de 10 ans

Adamantine vit seule dans la forêt du Bois de Serre, coincée entre l’autoroute A6 et la départementale 307. Elle marche pieds nus, elle parle aux corneilles, elle se roule dans l’herbe, se gave de hamburgers et chante la nuit. Et surtout elle fait ce qu’elle veut. Un jour, un représentant de commerce en produits pharmaceutiques se trompe d’itinéraire : depuis « Fond Jacou », il suit la direction « Jansavon », puis « La Thuillière », en passant par « Les Mouilles ». Arrivé malencontreusement au sentier du Bois de Serre, il tombe nez à nez avec notre héroïne. Atterré par l’état dans lequel elle se trouve, il lui propose de changer son destin et de faire d’elle une véritable princesse. Adamantine repousse la tentation… Le représentant de commerce lui lance alors un sortilège et l’emmène avec lui.

En détournant l’univers des contes de fées, Julie Ménard et Maxime Mansion imaginent une fable féministe où l’on se libère des carcans qui nous enferment grâce au pouvoir de la parole. Le culte de la beauté y sera joyeusement éraflé.

 

Visuel © Mary Cassatt – The Long Gloves, 1889

Biographies

Julie Ménard

Julie Ménard, comédienne et auteure, suit une formation théâtrale à la Sorbonne Nouvelle, ainsi qu’au conservatoire du 14e arrondissement de Paris. Sa première pièce, Une Blessure trop près du soleil, paraît en 2005 aux éditions L’Œil du souffleur. En 2007, elle rejoint la Cie Italique, dirigée par Valérie Grail, comme comédienne, puis en tant qu’artiste associée. Elle joue et participe à l’écriture de leurs dernières créations. En 2012, elle écrit L’Envol, drame rock, en collaboration avec le compositeur Stefano Genovese. En 2015, elle est accueillie en résidence à La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, pour le projet Dans ta peau avec le compositeur Romain Tiriakian. Elle y fonde le collectif Traverse avec cinq auteurs, Adrien Cornaggia, Riad Gahmi, Kevin Keiss, Pauline Ribat et Yann Verburgh. Depuis 2016, elle collabore avec le collectif l a c a v a l e, qui regroupe des artistes venant du théâtre et du cinéma documentaire. En 2017, la metteure en scène Chloé Simoneau crée sa pièce Jo & Léo.

Maxime Mansion

Comédien et metteur en scène, Maxime Mansion intègre la 71e promotion de l’ENSATT où il travaille avec Árpád Schilling, Pierre Guillois, Sophie Loucachevsky… En 2012, il entre dans la troupe du TNP. Il est dirigé par Christian Schiaretti dans Mai, juin, juillet de Denis Guénoun, Ruy Blas de Victor Hugo, Don Quichotte de Miguel de Cervantès, Le Grand Théâtre du monde suivi de Procès en séparation de l’Âme et du Corps de Pedro Calderón de la Barca, Une Saison au Congo de Aimé Césaire, L’École des femmes de Molière avec les Tréteaux de France, et dans deux pièces du Graal Théâtre de Florence Delay et Jacques Roubaud. Il joue dans Le Triomphe de l’amour de Marivaux, mise en scène Michel Raskine, dans Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène Louise Vignaud et dans Mon prof est un troll de Dennis Kelly, mise en scène Baptiste Guiton. Avec sa compagnie EN ACTE(S), il donne vie en 2014 au festival du même nom dédié aux écritures contemporaines. Dans le cadre du projet Lieux Secrets, il met en scène et interprète Gris de Perrine Gérard. La saison passée, il crée Inoxydables de Julie Ménard au TNP.

Distribution

avec Pauline Coffre, Charlotte Fermand, Christian Taponard

production Théâtre National Populaire

Interview vidéo