Spectacle

Du vendredi 25 mars
au vendredi 01 avril 2022

Grand théâtre • salle Roger-Planchon
Durée : 2h10

de Sara Strisberg traduction Marianne Ségol-Samoy mise en scène Christophe Rauck

Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
mars 2022
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
avril
28
29
30
31
1
2
3
Billetterie

Les tarifs

  • 25 € plein tarif
  • 20 € retraités, groupes (dès 8 pers.) 
  • 14 € demandeurs d’emploi, accompagnateurs PSH…
  • 12 € moins de 30 ans...
  • 7 € bénéficiaires de minima sociaux
 

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

Dissection d’une chute de neige s’inspire du destin hors normes de la reine Christine de Suède (1626-1689), enfant du roi Gustave II Adolphe tué au champ de bataille en 1632. Élevée comme un garçon pour devenir roi, elle accéda au trône à l’âge de six ans. Habile cavalière et chasseuse, diplomate et femme de lettres, correspondante de Descartes, Christine de Suède s’attacha à faire de Stockholm la nouvelle Athènes. Libre d’attache et de mœurs, elle refusa de se marier et d’avoir un enfant. Elle se désintéressa peu à peu de la gouvernance, jusqu’à l’abdication.

Sara Stridsberg s’inspire de ce canevas historique pour interroger au présent les normes et les rouages de l’identité, à travers le prisme du pouvoir. Autour de « la fille Roi », pierre angulaire du spectacle, tournoient des personnages allégoriques qui lui soufflent des vents contraires. Si le texte emprunte aux tragédies shakespeariennes, l’épopée ici est philosophique, morale, éthique. Face au dilemme qui oppose désir et devoir, la fille Roi refuse de choisir. Et tandis qu’elle s’obstine à vouloir réécrire la loi d’un monde misogyne qui n’est pas prêt à changer, la maladie et la mort rôdent. Le royaume s’effondre.

Dans cet univers fait de paradoxes, à la fois brut et onirique, cruel et fabuleux, épuré et mortifère, s’esquisse en creux le portrait d’une personne non binaire. Une identité entière, libre, que le corps social et religieux qualifie « d’anomalie » et qui ne pourra s’épanouir que dans la fuite vers un ailleurs fantasmé, incertain.

Pour sa dernière création au Théâtre du Nord et avant de poursuivre sa route au Théâtre Nanterre-Amandiers, le metteur en scène Christophe Rauck revient à l’autrice suédoise Sara Stridsberg, dont il avait précédemment adapté La Faculté des rêves, portrait de la féministe américaine Valerie Solanas. Fervent défenseur d’un théâtre de textes, classiques comme contemporains, il dirige ses comédiens avec exigence et minutie. Le plateau de Dissection d’une chute de neige, à l’esthétique sobre et tranchante, est illuminé par l’interprétation incandescente de Marie-Sophie Ferdane.

Biographies

Christophe Rauck

Entre 1997 et 2002, il suit le stage de mise en scène de Lev Dodine à Saint-Pétersbourg dans le cadre de l’École nomade de mise en scène du JTN. Il met en scène deux textes de Shakespeare puis Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch au Théâtre du Peuple de Bussang qu’il dirige de 2003 à 2005. Il y crée Le Dragon d’Evgueni Schwartz, La Vie de Galilée de Bertolt Brecht et Le Revizor de Nicolas Gogol. Il monte ensuite des textes de Martin Crimp ou Beaumarchais (Comédie-Français). En 2008, il est nommé directeur du TGP-centre dramatique national de Saint-Denis. Il y crée Cœur ardent d’Alexandre Ostrovski (2009), Têtes rondes et têtes pointues de Bertolt Brecht (2011), Cassé de Rémi De Vos (2012) et Les Serments indiscrets de Marivaux (Grand prix 2012-2013 du Syndicat de la critique). En 2013, il crée Phèdre de Racine. Il met en scène deux opéras de Claudio Monteverdi sous la direction musicale de Jérôme Correas, Le Couronnement de Poppée et Le Retour d’Ulysse dans sa patrie.

En 2014, il est nommé directeur du Théâtre du Nord et de l’école rattachée, à Lille. Sous sa direction, l’EPSAD, fondée en 2003 par Stuart Seide, devient l’École du Nord. Elle propose depuis 2015 une formation au métier d’auteur dramatique, cursus unique en France. Ses mises en scène continuent d’alterner auteurs classiques et contemporains parmi lesquels Rémi De Vos, Odön von Horvath (Prix Georges-Lerminier du Syndicat de la critique : meilleur spectacle créé en province) ou Shakespeare. En 2017, il crée à Moscou Amphitryon de Molière, avec huit anciens disciples de Piotr Fomenko. Sa mise en scène entre au répertoire de l’Atelier Théâtre Piotr Fomenko à Moscou. Invité au Festival d’Avignon 2018 avec les jeunes acteurs sortant de la promotion 5 de l’École du Nord, Christophe Rauck y présente Le Pays lointain (Un arrangement) de Jean-Luc Lagarce. Parallèlement à ses activités de mise en scène et de direction, il dirige régulièrement des ateliers, notamment à l’ENSAD de Montpellier au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris et à l’école du Théâtre National de Strasbourg. En 2020, il est nommé à la direction du Théâtre Nanterre-Amandiers, centre dramatique national. 

Distribution

de Sara Stridsberg
traduction Marianne Ségol-Samoy
mise en scène Christophe Rauck

avec Thierry Bosc, Murielle Colvez, Habib Dembélé, Marie-Sophie Ferdane, Christophe Grégoire, Ludmilla Makowski, Emmanuel Noblet

dramaturgie Lucas Samain
scénographie Alain Lagarde
lumière Olivier Oudiou
son Xavier Jacquot
vidéo Pierre Martin
costumes Fanny Brouste
assistée de Peggy Sturm
coiffures et maquillage Férouz Zaafour
masques Judith Dubois

La pièce Dissection d’une chute de neige sera publiée en décembre 2021 chez l’Arche Éditeur (sous réserve).

production Théâtre Nanterre-Amandiers – CDN / Théâtre du Nord – CDN Lille Tourcoing Hauts-de-France

La pièce Dissection d’une chute de neige de Sara Stridsberg (traduction de Marianne Ségol-Samoy) est représentée par L’Arche, agence théâtrale.

La presse en parle

“Un petit bijou d’intelligence et d’ingéniosité.” L’œil d’Olivier Lire l’article

“Le geste artistique de Christophe Rauck et des siens est de très belle facture.” La Terrasse, Agnès Santi Lire l’article

“Le bonheur ici tient à l’intelligence d’une mise en scène, le regard d’un artiste puissant dans ses pensées, ses visions, sa direction de jeu et doux dans ses manières, Christophe Rauck. Et à une équipe artistique d’excellence.” Le Journal d’Armelle Héliot, Armelle Héliot Lire l’article

Vidéo

 

Rendez-vous

• En-cas culturel au Musée des Beaux-arts de Lyon
mercredi 30 mars à 12h30
Femmes de pouvoir” Plus d’infos

• Les jeudis du TNP  : Lecture avant spectacle
Les étudiants du Conservatoire à rayonnement régional de Lyon lisent des textes en écho au spectacle (20 min).
jeudi 31 mars à 18h30
Plus d’infos

• Les jeudis du TNP  : Rencontre après spectacle
À l’issue de la représentation, nous vous invitons à un bord de scène avec l’équipe artistique.
jeudi 31 mars
Plus d’infos