Événement

avec Naim Karimi et l’Afghan Girls Theater Group
mais aussi et Kubra Khademi

Du lundi 14 novembre
au samedi 3 décembre 2022



Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
novembre 2022
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
décembre
28
29
30
1
2
3
4
Billetterie

Les tarifs

1 exposition

  • Exposition 
    → Une vue de l’Afghanistan de Naim Karimi

    du mardi 6 septembre au samedi 3 décembre 2022
    Grand théâtre, mezzanine
    plus d’infos
  • Visite commentée de l’exposition
    → Une vue de l’Afghanistan par Naim Karimi

    samedi 3 décembre à 16h
    Grand théâtre, mezzanine
    plus d’infos

1 création

  • Spectacle
    → Les Messagères
    d’après Antigone de Sophocle
    mise en scène Jean Bellorini

    du mercredi 28 juin au vendredi 30 juin 2023
    plus d’infos

Chez nos voisins

  • Projection et rencontre
    → avec Naim Karimi et l’Afghan Girls Theater Group, 100 ans d’amitié franco-afghane
    Diffusion d’un film court sur la compagnie et son parcours et lectures d’extraits du texte de leur prochain spectacle intitulé Le rêve Perdu.
    Un an après leur évacuation de Kaboul, les 10 membres de la compagnie Afghan girls Theater group, vous invitent à venir à leur rencontre. Durant cette soirée, ils feront le récit de l’histoire de leur troupe au sein de laquelle ces 9 jeunes femmes, accompagnées de leur metteur en scène, pratiquaient l’art théâtral en Afghanistan et de quelle manière s’est déroulé leur exil, lors de l’été 2021, forcé par le retour du régime des talibans.

    au Théâtre Astrée
    lundi 14 novembre à 19h19
    plus d’infos
  • Lecture-Spectacle
    → de l’Afghan Girls Theater Group, Le rêve perdu
    Décembre 2014, un adolescent commet un attentat suicide sur la scène de l’Institut français de Kaboul. Pour Naim Karimi, présent ce jour-là, c’est un traumatisme. Il va alors consacrer son temps à l’animation d’ateliers de pratique artistique qui conduiront à la fondation de l’Afghan Girls Theater Group, compagnie exclusivement féminine, représentative des rêves et des espoirs d’une génération qui aime son pays et veut porter sa mutation. Et puis vient le temps précipité du retour au pouvoir des talibans, les choix à faire dans l’urgence, la fuite du régime liberticide, les tentatives d’évacuation multiples et enfin l’arrivée en France. Ce rêve perdu, mais que l’on poursuit. Ce rêve qui n’est plus tout à fait le même ici que là-bas. Comment reprendre l’histoire interrompue ? Peut-être tout simplement par la prise de parole directe de ces jeunes femmes afghanes modernes, leurs récits, leurs visions et leurs combats.
    mise en scène et vidéo Naim Karimi
    en étroite collaboration avec les interprètes Freshta Akbari, Shegofa Ibrahimi, Atifa Azizpor, Hussnia Ahmadi, Shakila Ibrahimi, Sohila Sakhizada, Sediqa Hussaini, Tahera Jafari, Marzia Jafari

    au Théâtre Nouvelle Génération, Lyon
    du 23 au 25 novembre à 19h
    infos et réservation
  • Performance
    de Kubra Khademi, Assembly of remembering–forgetting
    Gilets pare-balles, bottes, casques, pneus, sacs de ciment, jonchent le sol et entourent l’artiste plasticienne et performeuse Kubra Khademi. Invitée du festival d’Avignon en 2022, elle s’inspire pour cette nouvelle création de la manière dont les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, à la surprise générale des habitants de ce pays. Une image produite par la simultanéité du retrait de la plus grande puissance militaire et la prise de contrôle du pays par la milice la plus radicale. De quelle nature est cette image ? Opaque ou scandaleuse ? Et comment réussir à passer de cette image à une autre ? Transformer cet espace pour que ces objets n’aient plus le même sens, ni la même utilisation. Ce tableau vivant choc traduit la transformation politique éclair de l’Afghanistan.
    conception et mise en scène Kubra Khademi

    au Théâtre Nouvelle Génération, Lyon
    du 23 au 25 novembre
    infos et réservation

Vidéo