Création

de Molière traduction en italien Carlo Repetti mise en scène Jean Bellorini avec le Teatro di Napoli - Teatro Nazionale

Du mercredi 11 mai
au dimanche 15 mai 2022
Grand théâtre • salle Roger-Planchon
Durée : 2h

Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
mai 2022
9
10
11
12
13
14
15
Billetterie

Les tarifs

  • 25 € plein tarif
  • 20 € retraités, groupe (dès 8 pers.)
  • 14 € demandeurs d’emploi, accompagnateurs PSH…
  • 12 € moins de 30 ans...
  • 7 € bénéficiaires minima sociaux

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

Italie – France

Le second Tartuffe de la saison est un Tartufo. En miroir à la mise en scène spectrale de Macha Makeïeff, Jean Bellorini signe un spectacle drôle, virevoltant et… italien. Lui qui n’a jamais monté Molière se lance dans l’aventure avec les acteurs du Théâtre National de Naples. Molière en langue italienne est une curiosité à ne pas manquer. Le regretté Carlo Repetti, qui a notamment dirigé le Théâtre National de Gênes, a conçu pour l’occasion une traduction tout en rythme, dans le respect de la rime. Son texte sonne comme un hymne à l’envie de vivre libre, sans figure verticale. L’humour immédiat, tranchant, ne diminue en rien la force du propos. Tout tend au contraire à affirmer la nécessité d’une rébellion clairvoyante : la dénonciation des dérives de l’Église, le rappel que la culture et le savoir permettent de lutter contre la peur d’une société nouvelle, la critique de la médiocrité humaine.

L’action aura lieu dans une immense cuisine, aujourd’hui, où se croiseront des figures types de la comédie italienne. Comme les personnages, nous assistons en spectateurs à une immense entreprise de faillite collective. Mais la force de vie et le renouveau promis notamment par la jeunesse ouvrent une brèche dans l’obscurité. Dans cette pièce où le rire est une arme contre la bêtise, on découvre que Molière chante aussi le plaisir de la vie et la joie d’être ensemble, à tout prix.

Enrichi par ses expériences de mise en scène avec les troupes du Berliner Ensemble en Allemagne ou du Théâtre Alexandrinski à Saint-Pétersbourg, Jean Bellorini a accepté l’invitation du Théâtre National de Naples. Présenté en dernière partie d’une saison sous le signe du Centenaire, ce Tartufo est une manière de renouer avec la tradition européenne et internationale du TNP. Des années 1960 à 1990, des liens forts avaient en effet été établis avec des théâtres italiens, suisses, russes ou allemands ; de nombreuses productions étrangères étaient programmées. Cette démarche de décentrement, inséparablement poétique et politique, est intimement défendue par Jean Bellorini pour son TNP. Une tentative d’alchimie entre l’ici et l’ailleurs qu’aurait sans doute appréciée Molière, dont nous fêtons cette année le 400e anniversaire.

Biographies

Jean Bellorini

Metteur en scène attaché aux grands textes dramatiques et littéraires, il mêle étroitement dans ses spectacles théâtre et musique et y insuffle un esprit de troupe généreux. Il défend un théâtre populaire et poétique. Tempête sous un crâne d’après Les Misérables de Victor Hugo, Paroles gelées d’après Rabelais, La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht, Liliom de Ferenc Molnár ou encore Karamazov d’après le roman de Fédor Dostoïevski créé pour le Festival d’Avignon en 2016 en sont quelques exemples. Paroles gelées et La Bonne Âme du Se-Tchouan sont récompensés en 2014 par les Molières de la mise en scène et du meilleur spectacle du théâtre public. Nommé en 2014 à la direction du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, il y invente la Troupe éphémère, composée d’adolescents de Saint-Denis avec qui il monte chaque année un spectacle. Il développe son travail pour l’opéra et à l’étranger, et collabore notamment avec la troupe du Berliner Ensemble, avec l’Opéra de Lille ou avec la troupe du Théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg. Récemment, il crée Un instant d’après Marcel Proust et Onéguine d’après Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine. Depuis le 1er janvier 2020, Jean Bellorini est directeur du Théâtre National Populaire.
En octobre 2020, il présente Le Jeu des Ombres de Valère Novarina lors de la Semaine d’art en Avignon.

Distribution

de Molière
traduction en italien Carlo Repetti
mise en scène Jean Bellorini
avec le Teatro di Napoli – Teatro Nazionale

avec la troupe du Teatro di Napoli – Teatro Nazionale Federico Vanni, Gigio Alberti, Teresa Saponangelo, Betti Pedrazzi, Ruggero Dondi, Daria D’Antonio, Angela De Matteo, Francesca De Nicolais, Luca Iervolino, Giampiero Schiano et Jules Garreau

collaboration artistique Mathieu Coblentz
assistant à la mise en scène Francesco Esposito
scénographie et lumière Jean Bellorini
assistanat à la lumière Luc Muscillo
son Sébastien Trouvé
costumes Macha Makeïeff
assistante costumes Anna Verde
surtitres Cécile Marroco

Création au Teatro di Napoli – Teatro Nazionale en avril 2022.

production Teatro di Napoli – Teatro Nazionale / Théâtre National Populaire

Rendez-vous

•Rencontre après spectacle
À l’issue de la représentation, nous vous invitons à un bord de scène avec l’équipe artistique animé par Laëticia Dumont-Lewi, universitaire.
jeudi 12 mai
Plus d’infos