TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

La Pitié dangereuse

Le jeune soldat Hofmiller est invité au château du riche propriétaire, Kekesfalva. Le dîner est un succès, le repas délicieux, le vin exquis. Pour clore cette soirée éblouissante, le jeune homme invite ardemment la fille du châtelain à danser. Elle blêmit, stupéfaite. Hofmiller comprend qu’il a commis un faux pas. Le lendemain, il envoie un bouquet de fleurs en guise d’excuses et la jeune femme l’invite à prendre le thé…

À propos

Spectacle en allemand, surtitré en français

Le jeune soldat Hofmiller est invité au château du riche propriétaire, Kekesfalva. Le dîner est un succès, le repas délicieux, le vin exquis, et Hofmiller raconte une anecdote amusante après l’autre. Pour clore cette soirée éblouissante et étourdi par son triomphe, le jeune homme invite ardemment Edith, la fille du châtelain, à danser. Edith blêmit, stupéfaite et commence à trembler, tandis que les femmes qui l’entourent sont, elles, profondément choquées. Hofmiller comprend qu’il a commis un faux pas. Lorsque la cousine d’Edith lui révèle que la jeune maîtresse de maison est paralysée, Hofmiller prend conscience de son méfait et fuit le château précipitamment. Le lendemain, il envoie un bouquet de fleurs en guise d’excuses et Edith l’invite à prendre le thé…

La Pitié dangereuse est le seul roman que Zweig ait jamais achevé. Il a pour toile de fond, une Autriche qui, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, est en proie à la montée de l’antisémitisme. McBurney dirige ses acteurs à la manière d’un chef d’orchestre, dissout les personnages et transforme le roman de Zweig en une forme polyphonique virtuose.

Dans une version de Simon McBurney, James Yeatman, Maja Zade et de l’Ensemble de la Schaubühne Berlin.

© Gianmarco Bresadola

Biographies

Stefan Zweig

Stefan Zweig, écrivain, dramaturge, journaliste et biographe, est né en 1881 à Vienne. Ami de Sigmund Freud, d’Arthur Schnitzler, de Richard Strauss et de Romain Rolland (un important échange épistolaire en témoigne), il fait partie de l’intelligentsia juive viennoise avant de quitter son pays natal en 1934 en raison de la montée du nazisme. Réfugié à Londres, il y poursuit une oeuvre de biographe : Joseph Fouché, Marie Antoinette, Marie Stuart, Balzac…, et surtout d’auteur de nouvelles : Amok, La Confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, Le Joueur d’échecs… Dans son livre testament, Le Monde d’hier. Souvenirs d’un Européen, Zweig se fait chroniqueur de l’« âge d’or » de l’Europe et analyse avec profondeur ce qu’il considère être l’échec d’une civilisation. Il met fin à ses jours, en compagnie de sa femme, le 22 février 1942, à Petrópolis au Brésil.

Simon McBurney

Simon McBurney, acteur au cinéma et au théâtre, scénariste et réalisateur, est né en 1975 à Cambridge. Formé par Jacques Lecoq, il est le fondateur et le directeur artistique de la compagnie Théâtre de Complicité, aujourd’hui renommée Complicité. En 1995, sa troupe obtient un véritable succès en France grâce à Peter Brook et à la pièce The Three Lives of Lucie Cabrol, inspirée d’une nouvelle de John Berger. Suivent Mnemonic, 1999, présenté au TNP en 2003, The Elephant Vanishes, 2003, A Disappearing Number, 2007, et The Encounter, 2015. En 2012, il présente en ouverture du Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur une adaptation théâtrale de Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov. On le voit à la télévision dans The Borgias et Utopia, au cinéma dans Magic in the Moonlight de Woody Allen, Mission : Impossible – Rogue Nation de Christopher McQuarrie et Alliés de Robert Zemeckis.

Distribution

avec Marie Burchard, Robert Beyer, Johannes Flaschberger, Christoph Gawenda, Moritz Gottwald, Laurenz Laufenberg, Eva Meckbach

co-mise en scène James Yeatman
scénographie Anna Fleischle
costumes Holly Waddington
lumières Paul Anderson
son Pete Malkin
collaboration au son Benjamin Grant
vidéo Will Duke
dramaturgie Maja Zade

coproduction Complicité Schaubühne Berlin

création à la Schaubühne Berlin, 2015

En lien avec le spectacle

  • Prélude
    Samedi 24 mars à 19h, la découverte d’une œuvre, de son auteur, de l’histoire sous une forme accessible à tous. Traduit en Langue des Signes Française.
    En savoir plus
  • Théâtromôme
    Dimanche 25 mars à 15h30. Pendant que les parents assistent au spectacle, les enfants sont accueillis dans un atelier en lien avec l’activité théâtrale.
    En savoir plus
  • En-cas culturel au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Une visite-lecture d’une demi-heure autour du thème « Stefan Zweig, Un mariage à Lyon » par un comédien de la Maison des comédiens du TNP.  Mercredi 28 mars à 12h30. En savoir plus
  • Rencontre après spectacle
    Jeudi 29 mars à l’issue de la représentation, nous vous invitons à rencontrer des membres de l’équipe artistique.
  • Disputatio
    Vendredi 30 mars à l’issue de la représentation. Un espace dans lequel chacun peut dire, entendre, questionner, objecter la lecture d’un spectacle animé par deux psychanalystes.
    En savoir plus