TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Laïka

3 novembre 1957. Laïka, une petite chienne, fait la une des journaux et tient en haleine le monde entier. En pleine Guerre froide, les Soviétiques ont réussi un coup de maître : ils sont les premiers à envoyer un être vivant dans l’espace. Cette chienne errante qui courait dans les parcs, les places et les rues de Moscou n’imaginait pas que son chemin croiserait un jour celui des étoiles qu’elle observait la nuit. Elle est entraînée par des scientifiques pour devenir, plus que l’héroïne d’une mission ou d’une nation, une héroïne planétaire. Les quatre comédiens utilisent le théâtre d’ombres, la vidéo, le collage, les automates et le geste pour créer l’espace d’une petite épopée. Laïka, marionnette de bois attendrissante, est manipulée à vue, rappelant combien son destin a été modelé par les mains des Hommes. Car si en apparence l’histoire est délicieuse, elle cache une réalité bien plus dure : celle des animaux sacrifiés au nom du progrès de l’humanité, celle de tous les êtres précipités malgré eux dans la compétition pour la domination du monde. Les merveilles du ciel ne vont pas sans les injustices de la terre…

© Mireia Cardus – Sergi Canet – Marc Vila

À propos

Tout public à partir de 6 ans, Espagne

3 novembre 1957. Laïka, une petite chienne, fait la une des journaux et tient en haleine le monde entier. En pleine Guerre froide, les Soviétiques ont réussi un coup de maître : ils sont les premiers à envoyer un être vivant dans l’espace. Cette chienne errante qui courait dans les parcs, les places et les rues de Moscou n’imaginait pas que son chemin croiserait un jour celui des étoiles qu’elle observait la nuit. Choisie pour sa débrouillardise, son caractère docile et son regard légèrement interrogatif, elle est entraînée par des scientifiques pour devenir, plus que l’héroïne d’une mission ou d’une nation, une héroïne planétaire. Un aller simple de la misère aux étoiles !

Dans ce spectacle familial, les quatre comédiens utilisent le théâtre d’ombres, la vidéo, le collage, les automates et le geste pour créer l’espace d’une petite épopée. Laïka, marionnette de bois attendrissante, est manipulée à vue, rappelant combien son destin a été modelé par les mains des Hommes. Car si en apparence l’histoire est délicieuse, elle cache une réalité bien plus dure : celle des animaux sacrifiés au nom du progrès de l’humanité, celle de tous les êtres précipités malgré eux dans la compétition pour la domination du monde. Les merveilles du ciel ne vont pas sans les injustices de la terre…

© Mireia Cardus – Sergi Canet – Marc Vila

Biographies

Xirriquiteula Teatre

Depuis sa formation en 1985, Xirriquiteula Teatre suit un riche parcours sur le terrain du théâtre pour tous les publics. Les membres de la compagnie dénombrent plus de 2000 représentations et de nombreux prix. Il s’agit d’une des compagnies catalanes de référence dans le domaine du théâtre jeune public. Ses spectacles de salle les plus célèbres sont Contes du ciel en 2001, Papirus en 2004 ou A tempo ! en 2006. Dans le domaine de théâtre de rue, on trouve les remarquables Eau ! et Nomadas, ainsi que le spectacle poétique déambulatoire Girafes qui est devenu le grand succès international du répertoire de la compagnie. En développant un langage visuel chargé de magie, d’artisanat et de poésie, elle entend s’adresser à tous.

Enric Ases

Diplômé en mime par l’Institut du Théâtre de Barcelone, ancien directeur artistique du centre de création La Central del Circ, collaborateur régulier du groupe El Tricicle, Enric Ases débute sa carrière en 1989. En 1995, son spectacle solo Los los remporte plusieurs prix. Il participe à la création collective de Plec’s, spectacle de cirque présenté notamment au Théâtre National de Catalogne en 2010. En 2015, il crée et interprète seul Trajectes llargs per a embarcacions petites. Il fait également des apparitions à l’écran dans des séries comme Dinamita, El comisario ou Porca misèria.

Distribution

création collective avec Daniel Carreras, Marc Costa, Iolanda Llansó, Christian Olivé

son Edgar Vidal
scénographie Marc Costa
lumière Daniel Carreras
costumes Iolanda Llansó

musique originale Albert Joan
projection d’images Christian Olivé

production Xirriquiteula Teatre
soutien Departament de Cultura, Generalitat de Catalunya, Institut Ramon Llull. Collaboration de Badalona Cultura, Teatro Extremo, Festival Sementes
résidence Centre Cultural de Cardedeu et Cal Gras, Testimoni Escènic

Revue de presse

Contenu

Teaser

Interview vidéo

En lien avec le spectacle

• Un samedi en famille
Un atelier parents-enfants de 14h à 15h30. Après le spectacle, goûter à la brasserie.
Samedis 23 et 30 janvier
En savoir plus