Spectacle TNP

Le Roman de Renart

d’après des anonymes du XIIe et XIIIe siècles / Clément Carabédian et Clément Morinière

Du jeudi 15 octobre 2015
au vendredi 29 avril 2016
Petit théâtre, salle Laurent-Terzieff
Durée : 1h

Les dates réserver

lunmarmerjeuvensamdim
octobre 2015
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
novembre
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
décembre
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
avril
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
Billetterie

Les tarifs

  • 25 € plein tarif
  • 20 € retraités, groupes à partir de 8 personnes (aux mêmes spectacles et aux mêmes dates)
  • 14 € demandeurs d’emploi, carte mobilité inclusion, accompagnateur PSH, personnes non imposables
  • 12 € moins de 30 ans, étudiants
  • 12 € professionnels de la culture
  • 8 € élèves des écoles de théâtre partenaires
  • 7 € bénéficiaires de minima sociaux (CMU, RSA, AAH)
  • 7 € le samedi soir pour les étudiants de moins de 30 ans

Détail des tarifs

À propos

Du jeudi 15 octobre au jeudi 22 octobre 2015
Du mardi 24 novembre au vendredi 4 décembre 2015
Vendredi 8 avril 2016
Du mardi 27 avril au vendredi 29 avril 2016

Tout public à partir de 12 ans

Le Roman de Renart met en scène un « goupil » particulièrement rusé, devenu si fameux que le français moderne conserve la mémoire de ce qui n’était que le nom d’un personnage : Renart, devenu renard. Voleur, menteur, glouton, débauché, beau parleur et contestataire, Renart ne manque pas une occasion de ridiculiser Ysengrin, le loup, son grand ennemi ; de tromper Noble, le lion, son roi ; et bien sûr de dévorer les volailles qui comme Chantecler, le coq, ont le malheur de croiser sa route. Ni les procès, ni les duels, ni les condamnations à mort ne peuvent venir à bout d’un héros si retors. Puisant dans la matière foisonnante des récits qui forment le Roman de Renart, composé au cours des XIIe et XIIIe siècles, l’adaptation fait entendre la verve, parfois crue, de la langue originale.

Dans le cadre du cycle Le berceau de la langue

[nggallery id=246]© Michel Cavalca

Distribution

Avec
Clément Carabédian et Clément Morinière

Adaptation Pauline Noblecourt

Production Théâtre National Populaire

Vidéo


En lien avec le spectacle

  • Partage littéraire « Amour, magie et tragédie » au Musée des Beaux-Arts.
    Dimanche 25 octobre à 10h30 et 14h15. Visite-lecture en famille. En savoir plus.

 

  • Spectacle recommandé au public malvoyant ou non-voyant (sans audiodescription), du fait de sa simplicité scénographique ou du nombre restreint d’artistes sur le plateau.

Documents

  Le programme de salle (pdf / 296ko)

Le dossier d’accompagnement (pdf / 428ko)