Création

une création collective du Théâtre du Soleil en harmonie avec Hélène Cixous dirigée par Ariane Mouchkine musique de Jean-Jacques Lemêtre

Du jeudi 9 juin
au dimanche 26 juin 2022
Grand théâtre • salle Roger-Planchon
Durée : 4h environ (avec entracte)

Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
juin 2022
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
Billetterie

Les tarifs

Les billets pour ce spectacle sont en vente !
  • 35 € plein tarif
  • 25€ tarifs réduits (demandeurs d’emploi, moins de 30 ans, étudiants…)

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

Un jour, pris dans une tempête politique, le Théâtre d’Or rompt les chaînes et les amarres et devient l’Île d’Or. Son or n’est pas celui des mines et des banques, il est celui de l’hospitalité, l’or innocent qui permettra d’organiser une grande Fête. Des quatre coins du monde, on débarque. Tous et toutes viennent mettre leurs colères en musique, les jouer, les transformer et les faire entendre. Un seul mot d’ordre : faire valoir à tout prix la culture du cœur contre celle du pouvoir et des assassins de l’esprit pour tenter, peut-être, d’éclaircir le chaos du monde.

On pourrait considérer le motif insulaire comme le fil doré du travail d’Ariane Mnouchkine. Récemment, dans sa pièce Les Naufragés du Fol Espoir, un équipage hétéroclite faisait naufrage sur une île. Migrants, socialistes utopistes, bagnards et notables se trouvaient face à la possibilité d’édifier une société nouvelle. Bien avant ce spectacle, il y avait pour Ariane Mnouchkine la révélation d’une île réelle et plurielle, le Japon. En 1963, en jeune passagère avide de découvertes, elle embarque vers l’Est où l’attend un voyage fondateur. Au pays du Soleil-Levant, elle s’émerveille d’un art théâtral d’une simplicité originelle et d’une sophistication formelle extraordinaire. Dans cet archipel où l’existence quotidienne est sans cesse rehaussée en symboles, le théâtre est partout. Les métaphores, la beauté, le langage du corps, tout ici évoque, prédit, incite à penser et déchiffrer. À son retour, elle crée le Théâtre du Soleil. Et voici une nouvelle île, cachée au creux des arbres de La Cartoucherie du Bois de Vincennes. Une expérience artistique utopique, en perpétuelle réinvention.

L’Île d’Or contiendra sans doute la mémoire de toutes ces îles. Un espace où réinventer, un espace où apprendre, un espace où combattre. Et pour cette nouvelle création, une autre île, enfin, viendra se superposer : l’île de Sadoga-shima, au large de la côte ouest du Japon, ancienne terre d’exil pour les lettrés, penseurs ou artistes tombés en disgrâce comme Zeami, le grand maître du Nô. Avec deux compagnons de route, l’écrivaine Hélène Cixous et le musicien Jean-Jacques Lemêtre, Ariane Mnouchkine dirigera trente-cinq comédiens, hommes et femmes de tous âges et de toutes nationalités. Le TNP se réjouit d’avoir rassemblé autour de lui de nombreux théâtres d’Auvergne–Rhône-Alpes pour recevoir la grande troupe du Soleil, dont les tournées en France sont exceptionnelles.

Biographies

Ariane Mnouchkine

Elle est née en 1939 à Boulogne-sur-Mer. Son père, Alexandre Mnouchkine, est un fils d’émigrés juifs ayant quitté la Russie et grand producteur de cinéma. En 1964, Ariane Mnouchkine fonde, avec un groupe d’amis, le Théâtre du Soleil. Cette troupe, qui se veut plus qu’une simple compagnie, prend le statut de Scop (société coopérative de production). Après quelques années et plusieurs pièces dont 1789, la compagnie est à la recherche d’un lieu où se produire. En 1970, elle s’installe dans d’anciens entrepôts d’armements, à La Cartoucherie de Vincennes. Près de 50 ans plus tard, Le Théâtre du Soleil est une des compagnies françaises les plus connues dans le monde. Femme de théâtre, Ariane Mnouchkine réalise également plusieurs films dont Molière, avec Philippe Caubère dans le rôle-titre. Son travail artistique est le reflet de ses nombreux engagements militants, à l’image de la pièce Le Dernier Caravansérail réalisée à partir des témoignages de migrants à Sangatte. En 2009, Ariane Mnouchkine reçoit le prix international Henrik Ibsen pour l’ensemble de son œuvre.

Distribution

avec Shaghayegh Beheshti, Duccio Bellugi-Vannuccini, Georges Bigot, Aline Borsari, Sébastien Brottet-Michel, Juliana Carneiro da Cunha, Hélène Cinque, Marie-Jasmine Cocito, Eve Doe Bruce, Maurice Durozier, Man Waï Fok, Farid Gul Ahmad, Sayed Ahmad Hashimi, Samir Abdul Jabbar Saed, Martial Jacques, Dominique Jambert, Judit Jancso, Shafiq Kohi, Agustin Letelier, Ya-Hui Liang, Vincent Mangado, Andréa Marchant, Julia Marini, Alice Milléquant, Taher Mohd Akbar, Nirupama Nityanandan, Miguel Nogueira da Gama, Seietsu Onochi, Vijayan Panikkaveettil, Reza Ghulam Rajabi, Omid Rawendah, Xevi Ribas, Arman Saribekyan, Thérèse Spirli

coproduction Théâtre du Soleil / Théâtre National Populaire / Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production  avec le soutien du Kyoto Prize – Inamori Foundation et de Park Avenue Armory

spectacle programmé par le TNP en collaboration avec Les Nuits de Fourvière, La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national, le Radiant-Bellevue, Les Célestins  – Théâtre de Lyon, le Théâtre de la Croix-Rousse, Le Toboggan  – Décines-Charpieu, le Théâtre de la Renaissance – Oullins et La Comédie de Valence

Rendez-vous

•Rencontre après spectacle
À l’issue de la représentation, nous vous invitons à un bord de scène avec l’équipe artistique.
dimanche 12 juin
Plus d’infos