TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

BiT

Toujours partir de ce qui a été fait et ne jamais refaire. Au centre de cette quarante-neuvième création, pour six danseurs, la question du rythme est posée. La forme advient par le rythme et comment accorder les rythmes des uns et des autres pour vivre ensemble.

À propos

Du mercredi 24 au samedi 27 septembre 2014
Horaires particuliers : 20h30 / 21h00

Création
Dans le cadre de la 16e Biennale de la danse de Lyon


Quarante-neuvième création pour Maguy Marin. Au centre de cette pièce pour six danseurs : la question du rythme. Comment la forme advient par le rythme et comment accorder les rythmes des uns et des autres pour vivre ensemble.

Le linguiste Émile Benveniste écrit : « Le rythme, c’est la forme dans l’instant qu’elle est assumée par ce qui est mouvant, mobile, fluide, c’est la forme improvisée, momentanée, modifiable. » Et c’est là ce qui anime la chorégraphe. Le rythme est une forme en constante transformation. C’est un fondement dans le déroulement de ses pièces les unes après les autres : toujours partir de ce qui a été fait, sans jamais refaire. Maguy Marin signe ici son quarante-neuvième opus en à peine quarante ans. Des pour corps classiques, des pour corps multiples, des corps aux visages blafards — l’incontournable May B d’après l’oeuvre de Beckett —, une rencontre essentielle — le musicien Denis Mariotte —, des uppercuts fulgurants — Umwelt —, des bifurcations, des objets qui volent, des gueulements, des déprises de vêtements, du théâtre, du musical, des plateaux qui se vident, se re-remplissent. Cette fois, elle travaille avec six danseurs la question éminemment politique du rythme. « La seule question qui vaille, confirme Maguy Marin, c’est comment produire de la musicalité entre nous. Comment les rythmes individuels singuliers peuvent s’articuler avec le rythme des autres, pour créer quelque chose qui ouvre un partage possible. » Manou Farine, journaliste

16e biennale de la danse de LyonEn savoir plus.


Distribution

Direction artistique Maguy Marin

En étroite collaboration avec :
Ulises Alvarez,
Kaïs Chouibi,
Laura Frigato,
Daphné Koutsafti,
Mayalen Otondo / Cathy Polo,
Ennio Sammarco

Coproduction
Théâtre Garonne de Toulouse. Théâtre de la ville / Festival d’automne à Paris. Monaco Dance Forum – Les ballets de Monte-Carlo. Opéra de Lille. La Filature, Scène nationale de Mulhouse. théâtre Garonne de Toulouse. Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord de Calais. Charleroi Danses – Le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie – Bruxelles. MC2: maison de la culture de Grenoble. Théâtre de Nîmes – scène conventionnée pour la danse contemporaine. Compagnie Maguy Marin.

Aide à la création : L’Adami.

Vidéo

Autour du spectacle


  • Rencontre après-spectacle.

Nous vous invitons à rencontrer des membres de l’équipe artistique,
le jeudi 25 septembre 2014 à l’issue de la représentation.