Sortie de résidence

diptyque de contes contemporains mise en scène Maxime Mansion

Vendredi 22 octobre
et samedi 23 octobre 2021
Petit théâtre • salle Laurent-Terzieff
Durée : durée estimée : 1h30

Les dates

lunmarmerjeuvensamdim
octobre 2021
18
19
20
21
22
23
24
Billetterie

Les tarifs

Les billets pour ce spectacle sont en vente !
  • 7 € plein tarif
  • 5 € tarifs réduits (moins de 30 ans, étudiants…)

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

Dès 10 ans

Le projet Mi/parcours souhaite donner la parole aux enfants et adolescents dans leur histoire migratoire : le départ, le voyage, l’arrivée, l’implantation à Villeurbanne.
À l’issue d’un travail de collecte de témoignages, EN ACTE(S) a passé commande à deux autrices, pour l’écriture de deux contes contemporains. Ce diptyque est mis en scène par Maxime Mansion dans un dispositif immersif sous casque.

Pink raconte l’histoire de Mia, mais aussi de Djamina et de Morgane, trois collégiennes de Villeurbanne qui ne se ressemblent pas mais se renforcent, et qui partagent la même rage de vivre. Si pour certains enfants de 11 ans, il suffit de rêver, pour d’autres, il faut tout mériter. Et peut-on rêver juste pour soi lorsque celles et ceux qui nous sont tout ont tant sacrifié pour nous ? Ces questions-là, elles ne se posent pas tout haut, même entre meilleures amies. Heureusement qu’il y a la K-pop qui, là où la parole lâche, laisse s’exprimer tous les possibles.

Avec Ouï-dire, Pauline Noblecourt revendique une écriture collaborative. Écrire avec, et non à partir de, ce que disent ces enfants, et ainsi leur donner des outils pour raconter leurs histoires et les ré-inventer. Leurs imaginaires, leurs sensibilités et leurs récits constitueront la matrice de ce conte à plusieurs voix. Une histoire d’amitié à distance entre deux passionnés de foot, Erion, récemment arrivé en France, et Sarah, restée au Kosovo.

Biographies

Maxime Mansion 

Comédien et metteur en scène, il intègre la 71ème promotion de l’ENSATT où il travaille notamment avec Árpád Schilling, Pierre Guillois ou Sophie Loucachevsky. En 2012, il entre dans la troupe du TNP. Il est dirigé par Christian Schiaretti dans Mai, juin, juillet de Denis Guénoun, Ruy Blas de Victor Hugo, Don Quichotte de Miguel de Cervantès, Le Grand Théâtre du monde suivi de Procès en séparation de l’Âme et du Corps de Pedro Calderón de la Barca, Une Saison au Congo d’Aimé Césaire, L’École des femmes de Molière avec les Tréteaux de France, et dans deux pièces du Graal Théâtre de Florence Delay et Jacques Roubaud en partenariat avec le Théâtre National de Strasbourg. Il joue également dans Le Triomphe de l’amour de Marivaux, mise en scène Michel Raskine (2014), dans Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène Louise Vignaud (2017) et dans Mon prof est un troll de Dennis Kelly, mise en scène Baptiste Guiton (2018). Entre 2017 et 2019, il fait partie du Cercle de formation et de transmission du TNP, avec Julie Guichard, Louise Vignaud et Baptiste Guiton.

Avec sa compagnie EN ACTE(S), il donne vie en 2014 au festival du même nom dédié aux écritures contemporaines, soutenu par la Ville de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dont la 4ème édition a eu lieu au TNP en 2018 et la 5ème édition au NTH8 à Lyon en 2019.

Dans le cadre du projet de territoire Lieux Secrets, il met en scène et interprète Gris de Perrine Gérard, présenté TNP en 2017 ; le spectacle est repris au Rize à Villeurbanne en 2018. En 2019 il crée au TNP Inoxydables de Julie Ménard. Le spectacle est présenté au Cent- Quatre-Paris à l’occasion de la 11ème édition du Festival Impatience, dont il est lauréat du Prix du Public. La même année, Maxime Mansion crée au TNP la pièce jeune public Adamantine dans l’éclat du secret de Julie Ménard. En 2020, il co-crée au TNP, avec la metteuse en scène Julie Guichard, ANTIS de Perrine Gérard.

En 2021, dans le cadre d’un grand travail de territoire sur Villeurbanne, il mettra en scène Pink de Jana Rémond et Ouï dire imaginé par les enfants de la classe UP2A du collège de l’Iris accompagnés dans l’écriture par Pauline Noblecourt-Berjon.

Il est l’un des membres fondateurs de l’événement Les Contemporaines, regroupant le Festival EN ACTE(S), les Journée de Lyon des Auteurs de Théâtre et les Lundis en Coulisses. Il imagine et met en place des Résidences Croisée entre des auteurs et autrices de Ouagadougou et de la métropole Lyonnaises, pour soutenir la richesse et la rencontre des écritures francophone. Il travaille à la création de nombreuses balades sonores urbaines, afin de mettre en avant la ville et ses habitants grâce à la langue d’un auteur.

Distribution

Pink
de Jana Rémond
avec Amélie Esbelin

Ouï-dire
de Buera Azemi, Nadia Covaciu, Ionut Firu, Mariam Grigalashvili, Mounir Hammami, Lina Khaldi, Ismaïl Khajmouradov, Azzam Mohamed Omer, Pauline Noblecourt, Rayen Sahbani, Beqir Selmani, Rivviyan Thujithasan, Dorian Tola, Larisa Varga
avec Simon Alopé

mise en scène des deux contes Maxime Mansion
scénographie Amandine Livet
création sonore Quentin Dumay
lumière Lucas Delachaux
production Mathilde Gamon – EN ACTE(S)

remerciements Samira Bennaoum, Sabrina Boukhenous, Mehdi Limam, Koso Morina, Jean-Baptiste de Quengo de Tonquédec, Asmaa Samlali, Blaise Thieulin

Durée estimée 1h30 (premier conte 35 à 40 mn – entracte de 15 mn – second conte 35 à 40 mn)