TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Une nuit à la présidence

Un président africain et la première dame reçoivent à leur résidence un investisseur étranger. À cette occasion, un groupe de jeunes artistes est invité au palais afin d’égayer la soirée de leurs chants. Très rapidement, cette rencontre dégénère. C’est par le biais de la farce politico-économique que les dérives planétaires seront exposées. L’Afrique et ses maux nous révèlent les travers du monde actuel.

À propos

Du mardi 27 janvier au vendredi 6 février 2015
Écriture Jean-Louis Martinelli à partir d’improvisations avec les comédiens

Les coulisses du pouvoir. Un président et la première dame reçoivent, à la résidence, un investisseur étranger. À cette occasion, un groupe de jeunes artistes est invité au palais afin d’égayer la soirée de leurs chants. Très rapidement cette rencontre dégénère. C’est par le biais de la farce politico-économique que les travers et dérives du monde seront exposés. L’Afrique et ses maux (dette, corruption, prostitution, ajustement structurel, projets culturels de façade…) nous révèlent de façon criante les dérives du monde contemporain. Rions ensemble pour mieux comprendre et s’insurger.
« À l’heure de la mondialisation, l’Afrique apparaît comme un véritable révélateur de ce que le capitalisme financier est à même de mettre en œuvre de plus terrible et de plus cynique sur notre planète. Ainsi donc, Une nuit à la présidence a pour toile de fond un palais présidentiel africain dans lequel se joue le devenir de millions de personnes exclues de tout processus de décision. Depuis le centre de l’Afrique, nous appelons à un autre état du monde, ici, en France et en Europe. Oui, le Burkina Faso est aujourd’hui voisin de la Grèce. Qu’y peut le théâtre ? me dira-t-on. Pas grand-chose peut-être. Mais si. Dire, parler, énoncer, faire fiction, faire se lever la rue et les chants du monde. L’intime et le pulsionnel sont profondément agités par les conditions de l’existence, par le politique donc. Quel rôle faire échoir à l’artiste et à l’Art ? Ici ou au Burkina Faso ? C’est aussi cette question qui est abordée dans Une nuit à la présidence. » Jean-Louis Martinelli

 © Pascal Victor

Biographies

Jean-Louis Martinelli est metteur en scène de théâtre et d’opéra. En 1987, il est nommé à la tête du Théâtre de Lyon qu’il quitte en 1993 pour prendre la direction du Théâtre National de Strasbourg. Il dirige ensuite le Théâtre Nanterre-Amandiers de 2002 à 2013 avant de fonder la compagnie Allers/Retours. Martinelli a monté les textes aussi bien classiques que contemporains d’auteurs de langues et de cultures variées, tels que Racine, Tchekhov, Ibsen, Aziz Chouaki, Alaa El Aswany ou encore Laurent Gaudé. Sa création de Kliniken de Lars Norén a reçu le prix du meilleur spectacle par le Syndicat de la critique 2007. Intéressé par la question des rapports entre la France et l’Afrique, il a créé Voyage en Afrique puis Mitterrand et Sankara de Jacques Jouet et nourrit depuis une collaboration avec des artistes du continent africain. Le TNP a accueilli ses spectacles à de nombreuses reprises : Germania 3 de Heiner Müller (1997), Phèdre de Yannis Ritsos (2000), Les Fiancés de Loches de Georges Feydeau (2009), Médée de Max Rouquette (2011) et Britannicus de Racine (2014).

Distribution

Avec
Bil Aka Kora,
Malou Christiane Bambara,
K. Urbain Guiguemde,
Nicolas Pirson,
Nongodo Ouedraogo,
Odile Sankara,
Moussa Sanou,
Blandine Yameogo,
Wendy,
Jeannette Gomis
Avec la participation de Yiomama H. Lougine

Scénographie Gilles Taschet
lumière Jean-Marc Skatchko
costumes Karine Vintache
assistante à la mise en scène Florence Bosson

Remerciements à Aminata Traoré pour sa contribution

Production
Théâtre Nanterre Amandiers
Coproduction
Traces Théâtres, Napoli Teatro Festival, compagnie Allers Retours

Production déléguée de tournée
Théâtre du Gymnase

La compagnie Allers Retours bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication

Le spectacle a été créé le 22 juin 2013 au Teatro Napoli Festival.

Vidéo


Documents

  Le programme de salle (pdf / 800ko)

  Le dossier de presse (pdf / 286ko)

Audiodescription

Audiodescription autour de Une nuit à la présidence

Les personnes malvoyantes ou non-voyantes peuvent suivre en direct la description du spectacle au moyen d’un casque à haute fréquence.
La représentation est précédée d’une approche tactile du décor. 
Pour bénéficier de ce dispositif d’accompagnement, il est nécessaire de se signaler lors de la réservation des places.

  • Vendredi 6 février 2015, approche tactile, 20h spectacle

En savoir plus sur les Audiodescriptions

Autour du spectacle

  • Exposition de l’artiste plasticien Amadou Kane SY dit KAN SI (Dakar, Sénégal) à la Brasserie 33 TNP, du 9 janvier au 6 février.  En savoir plus.

 

  • Résonance
    En partenariat avec l’Université Lumière Lyon 2. L’Afrique en mouvement, lundi 2 février, 18 h 30. Avec Julien Bondaz, Odile Sankara, Moussa Sanou, Soley Lawson Drackey, Moïse Touré. En savoir plus.

 

  • Concert-rencontre
    Avec Bil Aka Kora, musicien et les comédiens du spectacle. A la Médiathèque de Vaise, dans le cadre des Gourmandises, mardi 3 février, 12 h 30.
    Entrée libre.

 

  • Parcours Théâtre et philosophie – 1/3
    Théâtre et politique : quel rapport à l’autorité ? En présence de Moïse Touré et Odile Sankara, mardi 3 février, 18h00. En savoir plus.

 

  • Rencontre après-spectacle.
    Nous vous invitons à rencontrer des membres de l’équipe artistique,
    le jeudi 5 février 2015 à l’issue de la représentation.