Création
Othello, illustration du spectacle au TNP

Othello, illustration du spectacle au TNP

de William Shakespeare
traduction
Jean-Michel Déprats
mise en scène
Jean-François Sivadier

Du jeudi 26 janvier
au samedi 4 février 2023
Grand théâtre • salle Roger-Planchon
Durée : 3h

du mardi au samedi à 20h
sauf jeudi à 19h30,
dimanche à 15h30, relâche le lundi

Les dates réserver

lunmarmerjeuvensamdim
janvier 2023
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
février
30
31
1
2
3
4
5
Billetterie

Les tarifs

  • 25 € plein tarif
  • 20 € retraités, groupe (dès 8 pers.)
  • 14 € demandeurs d’emploi, accompagnateurs PSH…
  • 12 € moins de 30 ans...
  • 7 € bénéficiaires minima sociaux

Détail des tarifs

Restez informé : newsletter

À propos

La saison passée, Jean-François Sivadier présentait au TNP Sentinelles, une pièce très personnelle née de questionnements sur l’art. Fidèle à son habitude de travailler tour à tour des pièces de son cru ou des classiques, il pioche le texte de sa prochaine création dans l’œuvre magistrale de William Shakespeare. Après Le Roi Lear présenté dans la Cour d’honneur au Festival d’Avignon 2007, Il s’intéresse ici à une autre tragédie du « barde immortel », datée de 1604. L’orée du XVIIe siècle est un temps de désenchantement pour l’Angleterre : avec la disparition de la reine Elizabeth Ire, le prestigieux règne des Tudor s’éteint. William Shakespeare immisce dans ses pièces des pensées plus amères, voire désabusées. Tandis qu’Hamlet murmurait « words, words, words », voici qu’Othello s’exclame : « Oh, blood, blood, blood ! ».

Othello, Maure et général des armées vénitiennes, a épousé secrètement une jeune aristocrate, Desdémone. Roderigo, amoureux de Desdémone, s’en plaint à Iago, le sous-lieutenant d’Othello. Iago accepte de l’aider à récupérer Desdémone, moyennant argent ; mais son mobile est tout autre : Othello vient de promouvoir un autre homme que lui au poste de lieutenant. Emporté par une folie vengeresse, distillant le mensonge comme du venin, Iago ourdit une machination terrible. Aveuglé par la jalousie, ce « monstre aux yeux verts », Othello commettra l’irréparable. Infidélité, trahison, honneur, vengeance et sacrifice embrasent cette pièce baroque qui questionne les pulsions et les aveuglements : jusqu’où peut aller un homme pour en détruire un autre ?

Porté entre autres par le magnifique duo d’acteurs formé par Nicolas Bouchaud, interprète assidu de Jean-François Sivadier, et Adama Diop, déjà présent en début de saison dans La Cerisaie, cet Othello laisse pressentir un grand moment de théâtre.

Biographies

William Shakespeare

Poète dramatique anglais, il est né en 1564 à Stratford-upon-Avon. Il est l’auteur de farces et de comédies, un genre qui, à l’époque, n’en était qu’à ses débuts : Le Songe d’une nuit d’étéBeaucoup de bruit pour rienComme il vous plairaLe Marchand de Venise. Il écrit également des drames historiques avec Richard II et Richard IIIHenri IV et Henri V, et d’autres inspirés des pièces de l’Antiquité comme CoriolanJules CésarAntoine et Cléopâtre. Mais c’est peut-être avec ses tragédies qu’il atteint l’apogée de son art, thématisant l’ingratitude, la soif du pouvoir, la folie, la violence des passions humaines à travers des caractères primitifs, puérils, romantiques ou torturés. On lui doit des œuvres capitales, notamment HamletOthelloRoméo et JulietteLe Roi Lear ou Macbeth. Il meurt dans sa ville natale en 1616, quelques années avant la naissance de Molière.

Jean-François Sivadier

Après un passage au Centre Théâtral du Maine où il travaille avec André Cellier et Didier-Georges Gabily, Jean-François Sivadier intègre l’école du Théâtre National de Strasbourg. Il en sort en 1986 et joue rapidement sous la direction de Didier-Georges Gabily, Alain Françon, Laurent Pelly, Stanislas Nordey, Jacques Lassalle, Daniel Mesguisch, Christian Rist, Dominique Pitoiset, Serge Tranvouez ou Yann-Joël Collin. En 1996, il écrit, met en scène et interprète Italienne avec Orchestre et termine la mise en scène du diptyque de Molière Dom Juan/Chimère de Didier-Georges Gabily, suite au décès de ce dernier. Artiste associé au Théâtre National de Bretagne dès 2000, il y porte à la scène de nouvelles versions de ses pièces Italienne avec Orchestre (2003), renommée Italienne scène et orchestre – qui obtient le Grand Prix du Syndicat de la critique – et Noli me tangere (2011), créée à l’origine en 1998 pour le Festival Mettre en scène. Parmi les autres mises en scène réalisées pour le Théâtre National de Bretagne, on retient Le Mariage de Figaro de Beaumarchais en 2000, La Mort de Danton de Büchner en 2005, spectacle pour lequel il obtient un Molière, La Dame de chez Maxim de Feydeau en 2009, Le Misanthrope en 2015 et Dom Juan de Molière en 2016. En 2019, il crée Un ennemi du peuple d’Henrik Ibsen, présenté à l’Odéon – Théâtre de l’Europe. Toutes ces productions effectuent des tournées nationales et internationales. Au Festival d’Avignon, Jean-François Sivadier présente notamment La Vie de Galilée de Bertolt Brecht, Le Roi Lear de William Shakespeare mais aussi Partage de Midi de Claudel, en collaboration avec Gaël Baron, Nicolas Bouchaud, Charlotte Clamens et Valérie Dréville. Depuis 2004, il travaille régulièrement avec l’Opéra de Lille, où il met en scène Madame Butterfly (2004), Wozzeck (2007), Les Noces de Figaro (2008), Carmen (2010), Le couronnement de Poppée (2012) et Le Barbier de Séville (2013). Au festival d’Aix-en-Provence, il met en scène en 2011 La Traviata – qui entre au répertoire du Staatsoper de Vienne – et en 2017 Don Giovanni.

Distribution

collaboration artistique Nicolas Bouchaud et Véronique Timsit , Compagnie Italienne avec Orchestre

avec Nicolas Bouchaud, Cyril Bothorel, Adama Diop, Gulliver Hecq, Émilie Lehuraux (distribution en cours)

scénographie Christian Tirole et Jean-François Sivadier
lumière Philippe Berthomé et Jean-Jacques Beaudouin
son Ève-Anne Joalland
costumes Virginie Gervaise
accessoires Julien Le Moal
assistanat à la mise en scène et à la tournée Véronique Timsit et Rachid Zanouda
régie et habillage Valérie de Champchesnel
régie générale Jean-Louis Imbert

La pièce est publiée par L’avant-scène théâtre.

Rendez-vous

  • Stage de pratique théâtrale
    → accueil et découverte du spectacle,
    vendredi 27 janvier
    → atelier jeu,
    samedi 28 janvier de 14 h à 17 h et dimanche 29 janvier de 10 h à 13 h,
    plus d’infos

 

  • Les jeudis du TNP
    → rencontre après spectacle,
    jeudi 2 février
    plus d’infos