TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Terre rouge

« Dans ma terre rouge, quand mon frère et moi avions faim, nous ne pleurions pas, nous n’allions pas fouiner le fond des marmites. Dehors, nous retrouvions les manguiers et les goyaviers. Dehors remplissait notre ventre. Un matin, des tas de gens sont venus avec des tas de machines… Que devenir quand votre enfance se met à tomber comme des mangues pourries dans la rivière ?»

À propos

Du mercredi 21 au samedi 31 janvier 2015
Horaire particulier : 20h30

Dans ma terre rouge, quand mon frère et moi avions faim, nous ne pleurions pas, nous n’allions pas fouiner le fond des marmites. Quand mon frère et moi avions faim, mon frère me regardait dans les yeux et moi je prenais sa main et nous sortions. Dehors, nous retrouvions les manguiers et les goyaviers. Dehors remplissait notre ventre. Un matin, des tas de gens sont venus avec des tas de machines, un matin, où l’air déposait de l’entrain dans les visages des tas de gamins, tas de gamins qui, comme des singes ou des chats, passaient d’un manguier à un autre, d’un margouillat à un autre, et ces tas de machines sont arrivées de la part du gouvernement qu’ils ont dit, mon frère s’est mis à pleurer et tous les autres enfants se sont mis à hurler, et avec le tintamarre des machines ça violait le silence que la rosée nous offrait tous ces matins, le pouls du vent a pris un rythme fou et tout autour de nous s’envolait avec la tempête des machines et des pleurs, et tout ça m’agaçait, je ne savais plus où j’étais, où aller avec tout cet imbroglio subit, que devenir quand votre enfance se met à tomber comme des mangues pourries dans la rivière ? Aristide Tarnagda

 © Patrick Fabre

Biographies

Aristide Tarnagda est un auteur et comédien burkinabé. Après des études de sociologie, il participe à plusieurs reprises aux Résidences panafricaines d’écriture, de création et de diffusion théâtrales (Récréâtrales) de Ouagadougou, dont il est aujourd’hui codirecteur. Lauréat du concours Visas pour la création de l’Institut français, il a été accueilli en résidence d’écriture en Afrique, au Brésil et en Europe, comme au Théâtre National de Bretagne où il a écrit 333 millions d’arrêts cardiaques. Les Larmes du ciel d’Août a été lu au Festival d’Avignon en 2007 et 2013.
En 2013, il est également invité du Festival d’Avignon/In avec Et si je les tuais tous Madame ? Au TNP, il a joué dans Une Saison au Congo de Aimé Césaire, mise en scène Christian Schiaretti.

Marie Pierre Bésanger est directrice artistique du Bottom Théâtre, compagnie implantée à Tulle en Corrèze. Elle élabore un théâtre fondé notamment sur des rencontres et expériences partagées avec ses contemporains, ses voisins, au fil desquelles elle invite les auteurs d’aujourd’hui à écrire. Parmi ses créations, on peut citer Mario et Lyse de Philippe Ponty (2002), Le Groenland de Pauline Sales (2004), Hélian de Samuel Gallet (2009) et prochainement Permafrost de Manuel Antonio Pereira au festival des Francophonies en Limousin et à la Maison des métallos, dont elle est artiste complice.
Terre rouge
est une commande d’écriture à Aristide Tarnagda et le troisième volet d’un projet interdisciplinaire sur le pays et le paysage, en Corrèze et au Burkina Faso.

Distribution

Avec
Aristide Tarnagda,
Thibault Chaumeil,
Gabriel Durif

Paysages sonores Hughes Germain
lumière Delphine Perrin
scénographie Célia Guinemer
musique originale Gabriel Durif et Thibault Chaumeil

Coproduction
Le Bottom Théâtre
Festival international des Francophonies en Limousin
L’Atelier à spectacle, Scène conventionnée de Dreux,
agglomération pour l’accompagnement artistique
SMAC Des Lendemains Qui Chantent

Vidéo


Documents

  Le programme de salle (pdf / 1mo)

  Le dossier de presse (pdf / 248ko)

Autour du spectacle

  • Exposition de l’artiste plasticien Amadou Kane SY dit KAN SI (Dakar, Sénégal) à la Brasserie 33 TNP, du 9 janvier au 6 février.  En savoir plus.

 

  • Rencontre après-spectacle.
    Nous vous invitons à rencontrer des membres de l’équipe artistique,
    le jeudi 29 janvier 2015 à l’issue de la représentation.

 

  • Résonance
    En partenariat avec l’Université Lumière Lyon 2. L’Afrique en mouvement, lundi 2 février, 18 h 30. En savoir plus.