TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Tordre

Spectacle programmé par la Biennale de la danse 2016

Dans un décor minimaliste en noir et blanc, l’invisible surgit à la surface du geste et nous invite à penser la manière dont le mouvement peut dévoiler le potentiel de chacun, à repousser ses limites. Les corps, évoluant tout d’abord séparément, se déploient dans des mouvements de torsions intenses dont l’équilibre ne tient qu’à un fil. La disharmonie devient harmonieuse. Au-delà de la performance physique, de la fascination pour la virtuosité des interprètes, le chorégraphe saisit le geste singulier, la beauté du mouvement intuitif, révélant ce que nous sommes, ce que les mots ne disent pas : « être à soi pour être au monde et réciproquement. »

À propos

Spectacle programmé par la Biennale de la danse 2016

bloc-marque-gris

Dans un décor minimaliste en noir et blanc, l’invisible surgit à la surface du geste et nous invite à penser la manière dont le mouvement peut dévoiler le potentiel de chacun, à repousser ses limites. Les corps, évoluant tout d’abord séparément, se déploient dans des mouvements de torsions intenses dont l’équilibre ne tient qu’à un fil. La disharmonie devient harmonieuse. Au-delà de la performance physique, de la fascination pour la virtuosité des interprètes, le chorégraphe saisit le geste singulier, la beauté du mouvement intuitif, révélant ce que nous sommes, ce que les mots ne disent pas : « être à soi pour être au monde et réciproquement. »

Distribution

direction artistique Centre chorégraphique national de Grenoble
codirection Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane

danseurs Annie Hanauer, Lora Juodkaite
création lumières Stéphane Graillot
décor Sylvain Giraudeau

coproduction L’A. /Rachid Ouramdane, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, La Bâtie – Festival de Genève

création 2014