TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Premiers pas « Walk Out »

Avec « Premiers pas », le TNP offre l’opportunité à de jeunes metteurs en scène et compagnie de montrer leurs talents... Cinq danseuses sont en tournée pour un spectacle dans une province retirée. Elles sont logées toutes les cinq dans une vieille ferme un peu inquiétante...

À propos

Cinq danseuses sont en tournée pour un spectacle dans une province retirée. Elles sont logées toutes les cinq dans une vieille ferme un peu inquiétante. L’une d’entre elle, Judith, est partie chercher un médecin pour Laura,  enceinte, qui souffre le martyr d’un mal inconnu. Les autres attendent son retour…

A partir de cette situation, empruntée au cinéma de série Z américain, Walk Out va faire tournoyer et se croiser, dans un enchaînement de tableaux concordants ou dissonants, la mort, l’érotisme, la création, la violence des rapports des hommes et des femmes, les obsessions, les frustrations.
L’ensemble fonctionne comme un jeu surréaliste, un collage de situations hétérogènes où des signes persistent, où l’humour domine, où les personnages s’aiment, se déchirent, se tuent.

Durée : 1h30 environ
Entrée libre sur réservation
au 04 78 03 30 06 ou f.tournierlavaux@tnp-villeurbanne.com

Avec « Premiers pas », le TNP offre l’opportunité à de jeunes metteurs en scène et compagnie de montrer leurs talents sur un plateau et souhaite partager cette expérience avec le public.


© Benjamin Lebreton

Note d'intention

Des cigarettes-à raison d’un paquet par jour-Juliette-Judith-Lars Von Trier-cinq danseuses-une odeur persistante d’humidité-Laurent-Lori-Blutch-Baptiste-Paul Broca-un médecin allemand-une ferme-le téléphone-quel téléphone ? Roberto Rossellini-le dispatcher-Yasmina-les années 40-un matelas confortable-un agent-la Production-David Lynch-André Hardellet-la fécondation in vitro- la troupe-le type-les draps-merde merde et merde putain-le rideau rouge-le groom-morgen ist ein neuer Tag-Estelle-Elvis Presley-Vincent-Maxime-Olivier-tu sais qu’il ne fume plus-We caught in a trap-Yota Wachthausen-l’orage-une vache-Benj-les années 70-le corps des femmes-la peur des hommes-un piège-Julien-une  hypnotiseur-Damien-une assistante-la réception-quelle réception ? David-tue-moi-tue-moi-tue-moi-la blague du touriste obèse et du maître de la calligraphie-Luis Buñuel-Manuel-Esteban-Dada-simplement le résultat de cet effort tenir le stylo-Marnie-Sam-Mead-Thryn-la prison-le miroir-le titre-pour en finir avec le cinéma. Olivier Borle

 

…ces scènes-et quelques autres-prennent place, naturellement, dans le film de cinéma pur que j’ai souvent rêvé de composer et qui ne raconterait pas une histoire, qui n’aurait ni commencement ni fin : un déroulement d’images se suffisant à elles-mêmes comme ces bouleversantes combinaisons de figures que le hasard assemble quelquefois, sans préavis ni justification, sur notre route.
Elles remontent de très loin jusqu’à la surface d’une mémoire plongeant ses racines dans l’eau dormante et opaque qui cache les pêches miraculeuses.
André HARDELLET, cité par BLUTCH, en ouverture de Pour en finir avec le Cinéma

Distribution

Walk Out de David Mambouch
Mise en scène Olivier Borle
Avec Laurence Besson*, Estelle Clément Bealem, Julien Gauthier*, Damien Gouy*, David Mambouch, Maxime Mansion*, Clément Morinière*, Yasmina Remil*, Juliette Rizoud*. 
* Comédiens de la troupe du TNP
Scénographie Benjamin Lebreton
Costumes Claire Blanchard
Lumière Vincent Boute
Son Laurent Dureux
Régie générale Michaël Lacroix
Collaboration artistique Baptiste Guiton