Cornucopia – D’autres mondes possibles (épisode 2)

de Joris Mathieu et Nicolas Boudier
en compagnie de Haut et Court

  • Création
  • Théâtre Nouvelle Génération

Du au

salle Jean-Bouise

1 h 30 du mardi au vendredi à 20h, samedi à 18h30 et dimanche à 16h, relâche le lundi

Réserver

Adapté aux scolaires

  • jeu 10 octobre 14h00
  • ven 11 octobre 14h00
  • mar 15 octobre 14h00
  • jeu 17 octobre 14h00
  • Distribution

    avec Philippe Chareyron, Vincent Hermano, Marion Talotti

    texte et mise en scène Joris Mathieu
    dispositif scénique et dramaturgie Joris Mathieu et Nicolas Boudier
    scénographie et lumière Nicolas Boudier
    musique Nicolas Thévenet
    vidéo Siegfried Marque
    costumes et accessoires Rachel Garcia
    assistée de Véronique Lorne, Marlène Hemont et de l’atelier de costumes du TNP
    construction de la scénographie les ateliers du TNP et l’équipe technique du TNG
    régie générale et régie plateau Stephen Vernay

    • production Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon
    • coproduction Le Lieu Unique, scène nationale de Nantes ; lux, scène nationale de Valence ; Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon ; Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire ; La Comédie de Saint-Étienne, centre dramatique national ; mc2: Grenoble – scène nationale
    • avec le soutien du Théâtre National Populaire

Dans un futur plus ou moins proche, Cornucopia est le nom de la civilisation qui règne sur Terre. Par la force des choses, cette civilisation est devenue sobre et décroissante. Mais elle n’a pas pour autant renoncé au rêve de l’abondance : un jour, grâce au génie humain, il sera possible de mettre fin à toutes les restrictions. Pour maintenir vivante cette perspective, la société cornucopienne a institué un rendez-vous mensuel citoyen, l’Eklésia. À la fin de cette cérémonie rituelle, les membres réunis réveillent l’Oracle, une intelligence artificielle prédictive à laquelle ils vouent une confiance inébranlable. Aura-t-elle enfin trouvé une solution pour qu’advienne l’ère de l’abondance éternelle ?

Joris Mathieu et les artistes du collectif Haut et Court revisitent le mythe de la corne d’abondance, cornucopia en latin, à la source du cornucopianisme, cette conviction que la croissance peut être infinie dans un monde fini. Installée dans une tribune circulaire close, l’assemblée du public plonge dans la narration par le biais d’un dispositif mêlant phosphorescence et projections vidéo. L’immersion dans cet univers extravagant fera-t-elle germer un nouveau modèle de société ?

Rendez-vous

  • Rencontre avec l’équipe artistique après le spectacle

    → jeudi 10 octobre 2024