TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Carte blanche à Sonia Wieder-Atherton

Les notes du violoncelle de Sonia Wieder-Atherton ouvrent la partition d’une saison où la musique aura une place de choix. Accompagnée par des musiciens avec qui elle partage régulièrement la scène, elle propose ici trois programmes. Nous l’entendrons en solo, en duo avec Marius Atherton et sa guitare électrique, ou en trio accompagnée par le violon de Amaryllis Billet et le cymbalum de Françoise Rivalland. Pour sa première collaboration avec cette artiste qu’il admire, Jean Bellorini met en espace quatre capsules musicales intimes, dans des dispositifs scéniques insolites. Les spectateurs, réunis en petite jauge autour du violoncelle, retrouveront une manière d’être ensemble, une présence collective poétique et sensible. Et ils sentiront peut-être, comme le dit Sonia Wieder-Atherton, que « la musique doit être là où le cœur du monde bat ».

À propos

Programme 1 – Petit Théâtre, Salle Jean-Bouise / Programme 2 – Grand théâtre, Scène Roger-Planchon / Programme 3 – Salle Roger-Planchon

Les notes du violoncelle de Sonia Wieder-Atherton ouvrent la partition d’une saison où la musique aura une place de choix. Accompagnée par des musiciens avec qui elle partage régulièrement la scène, elle propose ici trois programmes, allant de Bach à l’Espagne de la fin du XVIIIe siècle avec Luigi Boccherini et ses concerti pour violoncelle. Nous l’entendrons en solo, en duo avec Marius Atherton et sa guitare électrique, ou en trio accompagnée par le violon de Amaryllis Billet et le cymbalum de Françoise Rivalland. Pour sa première collaboration avec cette artiste qu’il admire, Jean Bellorini met en espace trois capsules musicales intimes, dans des dispositifs scéniques insolites. Tous deux convaincus qu’il faut jouer, tout le temps, même pour une ou deux personnes, ils inventent ensemble ce moment de partage. Les spectateurs, réunis en petite jauge autour du violoncelle, retrouveront une manière d’être ensemble, une présence collective poétique et sensible. Et ils sentiront peut-être, comme le dit Sonia Wieder-Atherton, que « la musique doit être là où le cœur du monde bat ».

Biographie

Sonia Wieder-Atherton

Née à San Francisco d’une mère d’origine roumaine et d’un père américain, Sonia-Wieder Atherton grandit à New York puis à Paris. À Paris, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse dans la classe de Maurice Gendron. À 19 ans, elle passe le Rideau de fer et part vivre à Moscou pour étudier avec Natalia Shakhovskaïa, au Conservatoire Tchaïkovski. De retour en France, à 25 ans, elle est lauréate du Concours Rostropovitch. Sonia Wieder-Atherton collabore avec de nombreux compositeurs contemporains (Pascal Dusapin, Georges Aperghis, Wolfgang Rihm…) dont elle devient l’interprète privilégiée. Elle joue en soliste sous la direction de nombreux chefs et collabore régulièrement avec des musiciens avec qui elle enregistre et joue en concert (Imogen Cooper, Raphaël Oleg…). Ces dernières années, elle est à l’origine de projets qu’elle conçoit et met en scène : Chants juifs, Chants d’Est, Vita, Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire, Little Girl Blue. Sonia Wieder-Atherton expérimente sans cesse. Elle crée Est en musique, spectacle conçu avec les images du film D’Est de Chantal Akerman ; Danses Nocturnes, avec Charlotte Rampling, où se rencontrent les œuvres de Benjamin Britten et de Sylvia Plath ; Navire Night, de Marguerite Duras, avec Fanny Ardant ; Exil, une création pour violoncelle, piano et huit voix ; Chantal ?, une installation inédite créée en 2018, sous forme de dialogue entre le violoncelle et Chantal Akerman dans son premier film Saute ma ville. En 2011, Sonia Wieder-Atherton reçoit le Prix des Arts de la Fondation Bernheim. En 2015, elle est nommée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Sonia Wieder-Atherton est artiste invitée du TNP.

Distribution

programme 1 Sonia Wieder-Atherton
musique Jean-Sébastien Bach (Suites pour violoncelle seul)

programme 2 Sonia Wieder-Atherton avec Marius Atherton (guitare et synthétiseur monophonique)
musique Jean-Sébastien Bach (sonate BWV 10023, Adagio-Toccata BWV 564, Adagio en fa mineur BWV 590), François Couperin (Leçons de ténèbres)

programme 3 Sonia Wieder-Atherton avec Amaryllis Billet (violon) et Françoise Rivalland (cymbalum)
musique Boccherini (Concerto en ré majeur N2, Concerto en ut Majeur)

Extraits vidéos