Tournées

Onéguine / Jean Bellorini

Onéguine

d’après Eugène Onéguine de Alexandre Pouchkine
traduction André Markowicz
mise en scène Jean Bellorini
réalisation sonore Sébastien Trouvé

Eugène Onéguine est un esthète, qui aime le luxe et la fête. Tatiana, jeune fille noble de la campagne, belle et sombre, tombe amoureuse de lui. Il l’éconduit avec une certaine indolence et, par désœuvrement, séduit lors d’un bal la fiancée de son meilleur ami. Ce dernier, fou de douleur, le provoque en duel. Eugène le tue, malgré lui. Le sang du jeune homme teinte la neige de rouge… Jean Bellorini fait entendre ce chef-d’œuvre de la littérature russe par le biais de casques, dans un dispositif intime et bi-frontal. Les voix enveloppent les spectateurs, formant chœurs et chuchotements, mêlées à une bande sonore composée à partir d’extraits de l’opéra éponyme de Piotr Tchaïkovski. Le roman se déploie, entrelaçant les thèmes dans une série de tableaux concis et vifs.

Logo Acrobat PDF Dossier de production
Logo Acrobat PDF Tournées des saisons passées (bientôt en ligne)

 © Pascal Victor
 
En tournée
  • du 16 au 27 septembre 2020 Théâtre Gérard Philipe – centre dramatique national de Saint-Denis
  • du 1er au 3 décembre 2020 Théâtre de l’Archipel – scène nationale, Perpignan
  • 14 et 15 janvier 2021 Théâtre de la Coupe d’Or – scène conventionnée, Rochefort
  • du 18 au 22 janvier 2021 La Coursive – scène nationale, La Rochelle
  • du 23 février au 3 avril 2021 Théâtre National Populaire

Un instant / Jean Bellorini

Un instant

d’après À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
mise en scène Jean Bellorini

À la recherche du temps perdu est un récit-fleuve sur la mémoire et le temps portée par un style unique – une langue ciselée, savante et pourtant limpide. Jean Bellorini et Camille de La Guillonnière en conservent les passages de l’enfance du narrateur auprès de sa mère tant aimée et mettent en lumière la relation tendre avec la grand-mère. Interrogeant les mécanismes de la mémoire, les interprètes insufflent des passages empruntés à leur propre histoire. Mêlant le réel et l’invention, ils cherchent à saisir cette coïncidence d’où jaillit le souvenir comme un écho puissant du passé, cristallisé dans la matérialité d’un objet et dans l’évanescence d’un instant.
 

 
Logo Acrobat PDF Tournées des saisons passées (bientôt en ligne)
 
En tournée
  • du 7 au 9 octobre 2020 La Comédie de Saint-Étienne – CDN
 © Pascal Victor

...Mère Hollunder / Jean Bellorini

Vie et Mort de Mère Hollunder

de et avec Jacques Hadjaje
mise en scène Jean Bellorini


Mère Hollunder est vieille comme le monde. Elle est la mémoire du monde. Elle se souvient de tout mais pas forcément dans le bon ordre. Et tout ce dont elle se souvient ne s’est peut-être pas réellement passé. Aucune importance, la vie n’est pas un livre de comptes. Seule compte la vérité des sentiments. Et Mère Hollunder bouillonne de sentiments. Souvent, même, le couvercle de la marmite saute. Mère Hollunder explose. De joie. De colère. Ce qui est sûr, c’est qu’elle ne se laissera pas faire. Les fantômes qui viennent la visiter ne lui font pas peur. Ils ne réussiront pas à l’entraîner vers le côté obscur de la vie. Elle connaît une parade lumineuse : résister. Son mot préféré est « non ». Un « non » joyeux, malin, déraisonnable. « Non » à la bêtise, à l’injustice, à la fatalité. Elle est une empêcheuse de se lamenter en rond. Mère Hollunder est un très vieux clown. Son rôle est de dire la vérité, comme seuls les clowns savent la dire.

Logo Acrobat PDF Dossier de production
Logo Acrobat PDF Tournées des saisons passées (bientôt en ligne)

 © Pascal Victor

En tournée

  • 15 octobre 2020 Théâtre d’Aurillac

Le Petit Héros / Mélodie-Amy Wallet

Le Petit Héros

de Fédor Dostoïevski
mise en scène Mélodie-Amy Wallet
traduction André Markowicz

Un jeune garçon de onze ans passe le mois de juillet dans un village de la province de Moscou, chez un parent éloigné qui y reçoit de nombreux invités fortunés. Fasciné par cette société, il observe inlassablement les adultes qui l’entourent – leur cruauté, leur oisiveté aussi. Il apprend les joies et les souffrances de l’amour, qui sans doute l’ouvriront à la vie… Avec une gaieté surprenante, entraîné par le souffle de l’écriture, l’acteur déambule parmi nous. Tour à tour conteur, musicien et bricoleur d’histoire, il nous livre une intimité crue et terriblement attachante : la nostalgie de ces petites tranches de vie joyeuses où l’enfant exalté touche aux mystères de l’âme.

 

Disponible en tournée à partir de septembre 2020

Logo Acrobat PDF Dossier de production