Peter Pan

d’après l’œuvre de Sir James Matthew Barrie
traduction Yvette Métral
mise en scène, adaptation et scénographie Mathieu Coblentz

  • À voir en famille

Du au

salle Jean-Bouise

1 h samedi à 11 h et 17 h,
dimanche à 16 h,
relâche le lundi

Réserver

Adapté aux scolaires

  • jeu 27 mars 10h00
  • jeu 27 mars 14h30
  • ven 28 mars 10h00
  • ven 28 mars 14h30
  • mar 1 avril 14h30

Accessible aux malvoyants

  • dim 30 mars 16h00
  • mar 1 avril 10h00
  • Distribution

    avec Judith Périllat, Florian Westerhoff, Jo Zeugma

    dramaturgie Marion Canelas
    collaboration artistique, lumière, scénographie Vincent Lefèvre
    musique Jo Zeugma
    son Nicolas Roy
    costumes Sophie Bouilleaux-Rynne
    décor et accessoires Jérôme Nicol
    construction Philippe Gauliard
    régie son Clément Combacal et Simon Denis

    Remerciements à Philippe Gouin pour les masques, le regard chorégraphique et la participation à la création musicale (Brief Candle).

    Le roman Peter Pan and Wendy de Sir James Matthew Barrie est paru aux éditions Flammarion.

    • production Théâtre Amer
    • coproduction Théâtre National Populaire ; L’Archipel, Pôle d’action culturelle de la ville de Fouesnant – scène de territoire pour le Théâtre de Fouesnant-les Glénan ; Centre culturel Athéna, Auray ; Maison du Théâtre, Brest ; Centre culturel de Fougères agglomération ; Théâtre du Champ au Roy, scène de territoire, Guingamp ; Théâtre du Pays de Morlaix, scène de territoire pour le théâtre ; Les Bords de Scènes – Grand-Orly Seine Bièvre ; Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper ; Très Tôt Théâtre, scène conventionnée d’intérêt national, Quimper ; Le Canal, scène conventionnée d’intérêt national art et création pour le théâtre, Redon ; La Paillette – Maison des Jeunes et de la Culture, Rennes
    • avec le soutien de la drac Bretagne – ministère de la Culture, de la Région Bretagne, du Conseil départemental du Finistère et du Théâtre Paris-Villette
    • avec l’aide de la spedidam
  • Biographies

    Sir James Matthew Barrie

    Plus connu sous le pseudonyme de J. M. Barrie, il est un romancier et dramaturge écossais, célèbre pour avoir créé le personnage de Peter Pan. Il naît en 1860 à Kirriemuir en Écosse. Il étudie à l’Université d’Édimbourg et travaille comme journaliste pour le Journal de Nottingham avant de s’installer à Londres, à son compte, en 1885.

    En 1891, il publie Le Petit Ministre (1891), suivi de trois autres romans de mœurs écossaises : Ogilvy (1896), Tommy le sentimental (1896) et Tommy et Grizel (1900). En 1902, il est devenu un dramaturge incontournable ; deux de ses pièces triomphent sur les scènes londoniennes : L’admirable Crichton et Quality Street.

    Le personnage de Peter Pan apparaît pour la première fois dans un roman fantaisiste intitulé « Le petit oiseau blanc ». La carrière de Barrie n’aura dès lors guère d’interruption. En 1904, il écrit son œuvre la plus populaire, Peter Pan ou le Petit garçon qui ne voulait pas grandir. La version romanesque de Peter Pan, Peter and Wendy, est publiée en 1911. Il connaît encore le succès entre 1917 et 1920 avec A kiss for Cinderella, Dear Brutus et Mary Rose. Il revient au roman en 1930 avec le récit fantastique Adieu, Miss Julie Logan.

    Il fut un ami intime de la famille Llewelyn Davies. Lorsque les cinq enfants se retrouvent orphelins, James Matthew Barrie les adopte. Ils connurent, chacun à leur manière, un destin tragique. L’écriture de la fin de carrière de Barrie est empreinte de cette noirceur.

    James Matthew Barrie reçut les honneurs : un titre de Baronet en 1913, l’Ordre du Mérite en 1922 et le rectorat de l’Université de St. Andrews, où il fit une émouvante allocution (Courage, 1922), puis les fonctions de chancelier de l’Université d’Édimbourg.

    Mathieu Coblentz

    Après des études d’histoire et de philosophie, Mathieu Coblentz se forme aux techniques de la scène à l’école Claude Mathieu. Parallèlement, il dirige un lieu artistique parisien, La Vache Bleue. En 2005, il fonde la compagnie des Lorialets et monte Jean et Béatrice de Carole Fréchette. En 2012, il écrit et joue Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char, sous la direction de Caroline Panzera.  Il met en scène plusieurs spectacles dans l’espace public (Les Crieuses publiques, La Visite express, Le Triporteur). La compagnie est accueillie en résidence durable par le Théâtre du Soleil. Il collabore au Théâtre Aftaab à la création de Ce jour-là. Il joue et travaille sous la direction de Marie Vaiana, Sylvie Artel, Hélène Cinque, Ido Shaked, Paula Giusti et Jeanne Candel. Depuis 2005, il prend part aux créations de Jean Bellorini à différents postes. Régisseur dans L’Opérette d’après L’Opérette imaginaire de Valère Novarina, comédien dans Tempête sous un crâne d’après Victor Hugo, il est collaborateur artistique pour La Dernière Nuit et L’Orfeo de Monteverdi, créations au festival de Saint-Denis, La Cenerentola de Rossini à l’Opéra de Lille, Erismena de Cavalli au festival d’Aix-en-Provence, 1793 d’après la création du Théâtre du Soleil avec la troupe éphémère du TGP, Kroum au Théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg, Rodelinda de Händel à l’Opéra de Lille puis à Santiago du Chili. Attaché à la transmission, il crée et anime au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, les « Lectures dans l’escalier » et y mène durant deux années des ateliers intergénérationnels.

    En 2019, Mathieu Coblentz fonde, au Guilvinec, la compagnie Théâtre Amer qui intervient au Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper, et L’Archipel de Fouesnant, et tisse des liens avec leurs publics à travers diverses formes d’ateliers, qu’il déploie aussi à l’EMC de Saint-Michel-sur-Orge ou au Carré magique de Lannion. En 2021, il adapte et met en scène Fahrenheit 451 d’après le roman de Ray Bradbury ; il recrée Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char qu’il interprète aux côtés de Vincent Lefèvre ; et mène deux créations d’amateurs dans le pays bigouden, à L’Archipel de Fouesnant et au Centre culturel de Loctudy. Il codirige en 2022 un Chantier nomade au Théâtre national populaire de Villeurbanne. Son prochain spectacle, L’Espèce humaine, est en cours de création pour janvier 2023 au TNP.

Dès 8 ans.

Au début, il y a l’auteur, James Matthew Barrie, qui parle au public. Puis, Barrie devient Peter, qui devient Crochet, et nous voilà envolés avec Wendy et ses deux petits frères sur l’île fantastique de Neverland. Ici, l’on peut croiser la route de Peaux-Rouges et de pirates, de sirènes et de fées, ainsi que d’une ribambelle de jeunes garçons, les Enfants perdus. Tandis que les aventures rocambolesques foisonnent, Wendy s’interroge : depuis combien de temps sont-ils partis ? N’est-il pas l’heure, pour elle et ses frères, de prendre le chemin de la maison, avant de tomber à leur tour dans l’oubli ?

Cette adaptation renoue avec les eaux profondes du roman écrit en 1911. Cruel et querelleur, Peter Pan incarne le refus de certains êtres d’entrer dans l’âge adulte. Wendy, quant à elle, profite de son passage sur l’île pour cheminer vers la véritable liberté. Elle plonge à corps perdu dans un océan d’imagination, où elle pioche des outils essentiels pour bâtir un monde riche et partagé.

Mathieu Coblentz signe une ode au théâtre, cet espace du réel où enfants comme adultes peuvent créer des mondes et jouer avec la conscience que ce sont des rêves, des inventions.

Rendez-vous

  • Audiodescription en direct

    •  dimanche 30 mars 2025, visite tactile du décor à 15 h, spectacle à 16 h (représentation tout public)
    • mardi 1er avril 2025, visite tactile du décor à 9 h, spectacle à 10 h
      (représentation scolaire)