TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

La Musica

Une femme et un homme qui se sont aimés ont décidé de se séparer. Leur dialogue tente de donner à voir et à entendre l’invisible et l’inexprimé à l’oeuvre dans cette ultime rencontre. Sommet de l’art durassien, musicalité, demi-mot, tout dire avec presque rien…

À propos

Du mercredi 23 au samedi 26 avril 2014

« Ce sont des gens qui se sont aimés et qui se sont séparés. Ils sont encore jeunes, ils ont trente ans encore, trente-cinq ans, ils ont lu sans aucun doute. Des diplômes aussi. Ils ont été bien élevés, ils le sont restés. Ils en gardent cette élégance qui jamais ne se récuse. Ils sont de bonne volonté aussi, ils ont fait comme tout le monde, ils se sont mariés, ils se sont installés et puis voilà, ils ont été arrachés l’un à l’autre par les forces mauvaises de la passion. Ils ne savent pas encore qu’ils ont été “ eux ”. » M. D.

Ainsi La Musica ne se propose pas de représenter la rupture et l’explication finale des époux tout juste divorcés, mais tente de donner à voir et à entendre l’invisible et l’inexprimé qui sont à l’oeuvre dans cette ultime rencontre. A la platitude mélodramatique d’un dialogue explicatif se substitue un échange qui fait affleurer des zones d’ombre, de brutalité et de violence liées au désir. Paroles toujours menacées par le silence et dont l’objet ne cesse de se dérober. Violence d’une pulsion et d’un amour qui ne seront jamais morts ?

« Mettre en scène La Musica, c’est se confronter au sommet de l’art durassien. La musicalité, le demi-mot, l’écho, le renommé, le revisité ; tout dire avec rien. Comment l’imaginaire peut se dire avec très peu de choses ? Ce texte renoue avec la tragédie où le mot est vecteur du sentiment et non l’action. » M. T.

Ce sera, pour les spectateurs du TNP, l’occasion de retrouver l’actrice Odile Sankara, qui incarnait Médée de Max Rouquette dans une mise en scène de Jean-Louis Martinelli, en 2011. 

© J.L.Bulcao

Ce spectacle est actuellement complet. Néanmois, des places peuvent se libérer jusqu’au dernier moment; Vous avez la possibilité de vous inscrire sur liste d’attente auprès de la billetterie à billetterie@tnp-villeurbanne.com

Biographies

Marguerite Duras (1914-1996). Révélée par un premier roman autobiographique, Un barrage contre le Pacifique (1950), elle reviendra sur son enfance en Indochine avec L’Amant, oeuvre récompensée par le prix Goncourt en 1984. Dès la publication en 1953 des Petits chevaux de Tarquinia, son écriture témoigne d’une esthétique novatrice qui l’associe un temps au Nouveau Roman. Parmi ses textes romanesques, citons Le Ravissement de Lol V. Stein, L’Amour, Moderato Cantabile ou encore La Douleur. En 1959, elle écrit pour Alain Resnais le scénario de Hiroshima mon amour. Pour le théâtre, Duras a écrit Les Viaducs de Seine-et-Oise, Le Square, Les Eaux et forêts, La Musica ainsi que Savannah Bay. Elle a reçu, pour son œuvre de dramaturge, le Grand prix du Théâtre de l’Académie française en 1983.

Moïse Touré Metteur en scène, fonde en 1984, à Grenoble, la compagnie Les Inachevés. En 1991, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs et s’associe, en 1995, au travail de Georges Lavaudant. Moïse Touré a coordonné ou mis en scène plusieurs projets, notamment 2147, l’Afrique, création musicale et chorégraphique avec Rokia Traoré et Jean-Claude Gallotta, et Ville monde / ville utopique à San Francisco. Invité au Théâtre national de Tokyo pour la mise en scène de Quai Ouest de Koltès, il a aussi été accueilli au Théâtre national d’Hanoï et à l’Institut français de Ouagadougou. En 2012, il a créé l’Académie des Savoirs et des Pratiques artistiques partagées (intergénérationnelles), laboratoire de recherche-action autour des notions d’art, de population et d’espace.

Distribution

Avec Odile Sankara, Dominique Laidet
Création lumière Rémi Lamotte
Création sonore Joël Silvestre, Moïse Touré
Scénographie Moïse Touré
Assistée de Céline Fontaine

Coproduction Institut français du Burkina Faso à Ouagadougou, Centre Dramatique National des Alpes, Espace Malraux — Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Bonlieu — Scène nationale d’Annecy, Le Granit — Scène nationale de Belfort

En savoir plus sur la compagnie : Les Inachevés

Vidéo

Document

Le programme de salle (pdf / 600ko)