TNP Villeurbanne

04 78 03 30 00

Julie Guichard

Artistes associés

Liste des artistes

Julie Guichard, originaire de Tours, poursuit un cursus universitaire en Arts du spectacle et se forme au métier de l’acteur à Paris. En 2011, elle intègre l’ENSATT (École Nationale des Arts et Techniques du Théâtre) en section Mise en scène où elle travaille notamment aux côtés de Christian Schiaretti, Guillaume Lévêque, Philippe Delaigue, Frank Vercruyssen (Tg STAN), Jean-Pierre Vincent et du département des Fictions de France Culture. Elle termine en parallèle son Master 2 à l’université de Lyon 2. En 2015, Elle fonde la compagnie Le Grand Nulle Part et assiste Marcel Bozonnet dans son projet Soulèvement(s) et Claudia Stavisky aux Célestins – Théâtre de Lyon. Aujourd’hui, elle monte Les Ours, une adaptation d’après L’Ours et Ivanov d’Anton Tchekhov qui sera joué au Théâtre de L’Élysée à Lyon en novembre 2016. En parallèle, elle adapte Le laitier de nuit d’Andreï Kourkov en fiction radiophonique pour France Culture ; elle participe pour sa troisième année à l’élaboration du Festival En Actes autour des écritures contemporaines où elle met en espace Part-Dieu de Julie Rossello-Rochet, spectacle qu’elle va recréer en décembre 2017 au NTH8. Elle assiste Christian Schiaretti pour les création du Le Roi Lear et de La Tragédie du roi Christophe au TNP.

Dans son travail de metteure en scène, il lui importe d’alterner des créations sur des auteurs classiques et sur des textes plus contemporains dans un travail collectif amorcé depuis plusieurs spectacles avec la même équipe. La perspective restant inchangée d’avoir pour exigence le concret de la langue et des corps dans sa matière brute, voire brutale mais aussi dans sa profonde légèreté ludique pour en saisir l’immédiateté. Car c’est de cette immédiateté que naît l’ambivalence et le paradoxe. Car c’est de cette immédiateté que l’on peut abolir le quatrième mur et donner aux comédiens la possibilité de partager avec la salle leurs questionnements sans en connaitre ou en chercher la résolution. Car c’est dans une urgence immédiate que le théâtre parle à et de son époque.